Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Texte spirituel sur le départ de Jonathan Delisle
Par Francis Cossette
17 mars 2006

Je n'ai pas écrit de chronique depuis un certain temps mais j'aimerais partager ce texte qu'un partisan de St-Georges m'a fait parvenir.  Je vous partage ce texte que je trouve sensible et qui, je l'espère, sera un baume sur la plaie béante de plusieurs.

Ayant un talent d'écriture pendant mon deuil anonyme parmi tant d'autres, il m'a été personnellement inspiré un texte que je voudrais partager. Cet écrit, bien que basé sur la Bible de Jérusalem du canon catholique romain, je ne me réclame d'aucune confession religieuse chrétienne et ce texte est le fruit de ma croyance personnelle en Jésus Christ, fils de Dieu. Que dire dans un jour aussi triste, un jour tragique pour une famille éprouvée dans un si grand deuil. A titre de simple chrétien et de partisan de Jonathan, je voudrais d'abords souhaiter mes sympathies à la famille. On peut penser à des parents éprouvés. On peut penser à une conjointe enceinte endeuillée et extrêmement attristée. Au frère charnel qui perd un précieux copain privilégié. (Désolé si j'en oublie). Vient ensuite le monde du hockey dans lequel Jonathan Delisle était profondément enraciné, aimé, respecté, adulé. Les fans vivent aussi un grand deuil comme s'il s'agissait du deuil d'un individu de leur propre famille pour avoir passé souvent plus de temps à regarder et parler des exploits de leur favori dans un plus grande mesure qu'il ne l'ont fait souvent avec leur propre famille. C'est triste mais Jonathan, notre frère à tous, n'est plus de notre monde et ou qu'il soit nous le regrettons profondément. La douleur se manifeste par nos pleurs sincères qu'il est normal d'exprimer. Le chagrin intense nous exprimons n'est pas sans espérance et notre croyance en Christ, celui que nous qualifions souvent de sauveur nous apporte une mince lumière et de réconfort en ce jour noir.

Avant de continuer, sympathies à tous ainsi qu'aux fans chacun même si évoluant à quelque niveau du hockey que ce soit; sur glace, hors glace, en haut de la glace, est tout d'abord un partisan sinon il ne serait pas là.

Dans un enseignement à ses disciples, un peu avant sa propre mort, Jésus nous dit ses paroles qui nous sont citées dans les Évangiles: ''En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit'' (Jean 12:24) A voir la réaction générale qui s'est propagée si rapidement d'un bout à l'autre de la province, Jonathan Delisle portera beaucoup de fruit dans l'esprit de tous. De surcroît, la semence dans ce cas-ci n'a pas prit long à germer et à lever. La foule de ses amis s'est exprimée d'un bout à l'autre du jardin dans lequel il a évolué. Il restera pour nous tous un model.

D'un point de vue charnel que nous sommes, cette parole peut sembler insensée pour notre chagrin immédiat. Nous aimerions une consolation immédiate et rien ne ramènera celui que nous chérissons, nous en sommes tous profondément désolé. Nous aimerions ne pas vivre cette situation pénible. Jésus, dans la parole émise précédemment au lieu d'user de son pouvoir immédiat de ramener quelqu'un à la vie, comme il l'a fait précédemment un peu avant d'énoncer cette parole alors qu'il a ressuscité son ami Lazarre, sème en nous une espérance que cette mort ne sera pas vaine. Jésus avait la capacité de ramener à la vie mais savait que le temps (temps dans le sens d'époque) n'était pas venu de ramener un frère à la vie. Jésus ramène à la vie spirituelle un être bon de nature et le deuil passé il sera toujours vivant dans notre esprit. En toute sagesse divine Jésus choisit une solution éternelle au lieu de temporelle.

Jésus Christ, fils de Dieu, étant parfait de nature, sème l'espérance que Jonathan deviendra quelqu'un de mieux. Il sème aussi l'espérance que nos actions sur terre ne sont pas vaines et que celle de celui qui part ne le seront pas. Ainsi par sa détermination, son cœur à l'ouvrage, ses bonnes valeurs véhiculées, il est clair que Jonathan deviendra un exemple pour les générations futures et que la semence qu'il apporte fera grandir en chacun de la génération qui pousse un peu de ''Jo'' en chacun d'eux. Tout cela s'ajoute dans la direction d'un monde meilleur que nous espérons tous. Les actions de ''Jo'' vont dans cette direction.

Vous savez Dieu nous donne des talents selon ce que nous sommes capable de porter. Aussi Jésus dans ses enseignements parle d'un trésor qu'il faut faire fructifier et la récompense qui va avec le fait de faire fructifier ou non. Jonathan a eu un talent, il l'a fait fructifier, il part donc avec toute la gloire qui va avec son labeur dans ce qu'il a accomplit. Cela donnant une forte espérance à chacun de nous que notre travail peut-être récompensé si nous travaillons dans le bon sens. Jonathan nous a ouvert une voie suivons le bon exemple d'un être bien. Soyons à son exemple protecteur de nos frères.

Pour Jonathan Delisle tout est terminé. D'abord en face de notre incrédulité: lorsque j'ai appris la nouvelle ma première réaction fut de regarder la date car nous approchons du premier avril. Ensuite à notre stupéfaction: qui d'entre nous n'est pas demeuré bouche bée au constat que la nouvelle était vraie. Même sachant que des joueurs du CRS Express étaient impliqués et que l'un d'eux était mort, le nom de Jonathan Delisle m'a laissé pantois, sidéré. Suivit de notre désarroi car nous aimions tous l'individu pour ce qu'il nous apportait en tant qu'être généreux qui partageait son talent sans distinction de la grandeur du notre, ce avec sa famille, ses amis, ses partisans.

Un chanteur québécois coloré chante qu'il n'est plus Sylvain Séguin mais qu'il est devenu un Dale Hawerchuck, que nous ne sommes des Dale Hawerchuck. Je peux vous dire que je ne suis plus moi-même mais que je suis devenu un Jonathan Delisle. Pour ceux qui ont côtoyé notre célèbre numéro 44 de près ou de loin, sa fougue, son intéressement, le don de soi qu'avait notre idole était si contagieux que nous sommes en quelque sorte tous devenus des Jonathan Delisle.

Désormais Jonathan est passé du monde charnel au monde spirituel, du monde temporel a l'éternité, que Dieu Éternel aie sont âme car le jour viendra ou dans la plus grande espérance que Jésus à semé en nous nous soyons finalement réunis avec ces êtres tant appréciés comme le fut Jonathan Delisle. Je remet l'âme de Jonathan Delisle entre les mains de Dieu et je laisses les paroles d'évangile parler à titre de conclusion: ''Car le Père aime le fils, et lui montre tout ce qu'il a fait; et il lui montrera des œuvres plus grande que celle-ci, à vous en stupéfier… En vérité, en vérité, je vous le dit, celui qui croit ma parole et croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle.'' (Jean:5:20,24) Peut importe la foi de Jonathan dans le domaine religieux et spirituel nous avons cette certitude qu'il a cru de par un des deux moyens prévus pour l'affirme: par ses ''œuvres''.

D'un partisan parmi la foule de tes partisans.

Discutez de la LNAH dans la section LNAH du forum HockeyZonePlus.com!

Autres articles LNAH

Article de la saison 2005-06

 

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!