Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

L'ombre du Mission de Joliette est-elle un mirage?
Par Maurice Potvin
31 décembre 2001

Le Mission de Joliette visitait les Dragons de Verdun dimanche soir. Les Dragons ont remporté la victoire 6-2. La marge victorieuse n'est pas un reflet du déroulement de la partie car les joueurs de Joliette ont vendu chèrement leur peau.

Durant la période de réchauffement, on a été en mesure de constater que les visiteurs n'alignaient que 15 patineurs et deux gardiens pour cette dernière partie en 2001. Cela n'augurait pas bien et pouvait nous laisser penser que ce serait plus difficile à mesure que le temps s'écoulerait.

Ce sont des joueurs visiteurs affamés qui se sont présentés sur la patinoire. Durant la deuxième minute, Richard Pion s'est échappé seul en compagnie d'un coéquipier mais ils n'ont pas réussi à marquer, le tir de Pion fut à l'extérieur. Quelques instants plus tard, le Mission marqua finalement. Après six minutes, Joliette avait déjà lancé à neuf reprises sur le gardien des Dragons, Patrick Charbonneau.

Les Dragons marquèrent dans la dixième minute et le vent tourna un peu contre les joueurs du Mission qui avaient alors dominé le jeu. L'instructeur-chef, Michel Laurendeau des Dragons fut expulsé par l'arbitre Jim Chandik au cours de la quatorzième minute et Nathan dirigea l'équipe en relève.

Au cours du deuxième tiers, Marc Tardif a fait un geste stupide, dont il est, semble-t-il, le seul à connaître le secret pour mettre une fois de plus son équipe dans l'embarras. Au cours d'un léger accrochage devant le but adverse, Tardif, d'une façon entièrement gratuite et insensée, donna un coup de poing à un adversaire qui lui reprochait verbalement quelque chose. Tardif reçut 7 minutes de pénalité en plus d'une expulsion de partie; en même temps, les Dragons recevaient une punition mineure de banc pour ainsi conférer une supériorité numérique de deux joueurs au Mission qui ne compta pas. La situation se détériora encore plus pour les Dragons qui écopèrent d'une autre pénalité mineure qui a été servie à retardement. Finalement après plus de trois minutes en supériorité numérique de deux joueurs, le Mission prit les devants 2-1.

Les Dragons prirent les devants pour de bon au cours de la dix-neuvième minute de ce deuxième tiers. Ils marquèrent trois autres fois dans le dernier dont à deux reprises au cours des trois dernières minutes.

Durant un bon bout de temps, le Mission ne jouait qu'avec 13 patineurs puisque Valenti avait été expulsé et Jean-François Aubé fut blessé, incapable de prendre un tour régulier durant de longues minutes.

Je m'en voudrais de blâmer les joueurs du Mission qui ont fourni de vaillants efforts tout au long du match et qui se sont fait brasser à quelques reprises par des adversaires robustes et coriaces. Mais j'ai peu de respect pour les dirigeants du Mission qui ont été incapables de trouver un plus grand nombre de joueurs pour fournir une meilleure compétition contre les occupants de la première place de la division. Le gardien Bradette du Joliette a été très fort devant son filet. Il a réussi plusieurs arrêts époustouflants surtout dans la deuxième moitié de la partie alors que la fatigue et plusieurs sévères mises en échec encaissées par plusieurs joueurs du Mission firent que les Dragons dominaient le jeu.

Du côté des Dragons, Mathieu Benoit a compté quatre buts. Eric Bellerose a aussi excellé contre son ancienne équipe en plus des défenseurs Emmanuel Labranche et Christian Larivière.

Richard Pion a joué une très forte partie pour le Mission et il est le dernier élément positif de cette formidable organisation que fut le Blizzard/Mission dont nous avons seulement vu l'ombre hier soir. L'excellent début de saison du Mission et même l'arrivée de Jean Perron ne seront peut-être finalement qu'un mirage!

Qu'on est loin de cette belle machine qui comptait jadis dans ses rangs les Denis Desbiens, Michel Caron, Billy Campbell, Éric Morin, Denis Paul, Jean Bourgeois, Richard Pion, Claude Gagnon, Mario Bélanger, Denis Aspirot et autres qui secondaient très bien le jeu des vedettes sans oublier les membres de la famille Ste-Marie. Nostalgie, que de beaux souvenirs! Pour ma part, les champions d'hier sont morts! Point à la ligne : le roi est mort, vive le roi! Je comprends mieux aujourd'hui le sentiment de certains loyaux partisans du Blizzard/Mission qui m'ont confié il y a quelques temps que le départ de Denis Paul était pour eux la fin et n'iraient plus aux parties du Mission.

Dans une autre partie, les Rapides de LaSalle ont fourbi leurs armes offensives contre le Blitz à Granby en le défaisant 9-3 pour ainsi venger l'échec de 10-8 que leur avait fait subir le Blitz jeudi dernier à LaSalle. En incluant la défaite de 7-5 subie à Laval vendredi, les Rapides ont prouvé qu'ils sont capables de marquer des buts (22 en 3 parties) et d'en accorder aussi (20). Si les Rapides pouvaient améliorer leur défensive, ils pourraient peut-être causer des surprises aux meneurs actuels.

Je souhaite beaucoup de santé à chacun de vous au cours de la prochaine année et un championnat à votre équipe favorite. Malheureusement, il ne peut qu'y en avoir une!

Autres articles LNAH

Article de la saison 2005-06

 

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!