Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Les Chiefs de Laval, une puissance en devenir
Par Maurice Potvin
29 septembre 2001

Les Chiefs de Laval visitaient les Rapides de LaSalle vendredi soir au centre Jacques-Lemaire. Lorsque qu'on analyse l'alignement des Chiefs durant la période de réchauffement d'avant partie, on ne peut s'empêcher de penser qu'on devrait s'attendre à un certain festival offensif. En effet, une équipe qui a dans ses rangs des Michel Mongeau, Christian Sbrocca, Denis Lamoureux, Dominic Perna, Mike Henderson et Denis Chalifoux a un énorme potentiel offensif en plus d'avoir d'autres bons joueurs capables de faire leur part aussi. Dans cet alignement, je remarque aussi l'absence de Patrice Martineau, de retour de France, et Steve Cadieux dont les jours semblent comptés à Laval.

Les Rapides ont semblé surprendre les Chiefs en début de partie en marquant 2 buts rapidement dont un au cours d'un désavantage numérique. En deuxième période, ce fut une domination complète et totale des Chiefs qui ont passé les 2/3 de la période dans la zone des Rapides alors qu'ils ont effectué 25 tirs sur un Carl Benoît, heureusement en pleine possession de ses moyens, qui a effectué plusieurs excellents arrêts. Seulement un certain manque de cohésion et d'opportunisme ont empêché les Chiefs de marquer plus de buts. Plusieurs tirs ont manqué les buts par peu; cette situation est un peu normale en début de saison. Je suis convaincu que d'ici quelques parties, les joueurs des Chiefs devraient ajuster leurs tirs; ils seront encore plus menaçants et prolifiques.

Je ne sais pas si les Chiefs vont réussir à garder tous leurs joueurs, mais si c'est le cas, ils seront une puissance cette année. L'acquisition de Mongeau et de Sbrocca n'est pas à dédaigner car Mongeau est un sérieux candidat pour remporter le championnat des pointeurs de la ligue. Des Lamoureux et Chalifoux jouant une saison complète ne nuira certainement pas à cette équipe. On connaît tous la valeur inestimable de Perna et Henderson pour une équipe de hockey.

La partie ne fut pas rude et les solides en mises en échec furent plutôt rares. Il faut aussi ajouter que les Chiefs ont des joueurs capables de frapper plus fort qu'ils ne l'ont fait hier. Mais la saison est jeune et les Rapides peuvent s'attendre à une plus forte compétition de la part des Chiefs au cours des prochaines parties, probablement à compter de dimanche soir alors qu'ils se rendront à Laval.

À la défense, Laval peut compter sur les retours de Mathieu Raby, qui ne semble plus avoir sa place avec les Citadelles de Québec et David Dartsch, l'arrivée du vétéran Stéphane Dufresne, obtenu du Joliette dans un échange, ainsi que des anciens Jonathan Lévesque, Mike Piersol et Mike Bajurny qui jouaient hier soir. À ce niveau, les Chiefs ont quelques réservistes qui peuvent prendre la relève au besoin.

Dans les buts, Alain Morisette a débuté la partie mais céda sa place à Yannick Gosselin à la quatorzième minute du premier tiers après une violente collision purement accidentelle avec Mario Therrien des Rapides.

Les Chiefs semblent bien équilibrés et une meilleure chimie entre tous ses éléments se développera avec le temps. Leur jeu de puissance devrait être excellent avec la qualité de leurs différents éléments. Mon seul point d'interrogation concerne leur jeu défensif qui pourrait ne pas être au même diapason que leur explosive offensive. Les partisans des Chiefs peuvent cependant s'attendre à de grandes choses de la part de leurs favoris car ils gagneront beaucoup plus souvent qu'ils ne perdront.

Du côté des Rapides, on voyait pour la première fois à Lasalle Mario Nobili, le deuxième meilleur pointeur du Laval l'an dernier, et un défenseur du nom de Bruno Chenelli. Nobili fut la bougie d'allumage des Rapides. J'ai bien aimé le travail inlassable de Santino Pellegrino, lui aussi un ancien du Laval. La majorité des joueurs des rapides ont fourni un bel effort. Je me demande aussi ce que faisait le défenseur Éric Fournier dans l'alignement du club local. Il y a belle lurette que Fournier n'est plus de calibre pour la LHSPQ. J'espère seulement que la direction n'avait pas d'autre choix.

Autres articles LNAH

Article de la saison 2005-06

 

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!