Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

L’Océanic de Rimouski part favori
Par  Pascal Paradis
3 avril 2005

L’Océanic de Rimouski est le grand favori pour remporter la Coupe du Président dans la LHJMQ. On peut se demander qui pourra arrêter cette équipe qui n’a pas perdu à ses 28 derniers matchs en saison régulière, établissant un nouveau record de la ligue.

Après avoir prix la relève de Donald Dufresne derrière le banc, Doris Labonté a réussi à regrouper ses joueurs permettant à la formation rimouskoise de terminer en tête du classement général du circuit Courteau.

Doris Labonté ne fait pas toujours l’unanimité, utilisant différentes tactiques pour motiver ses joueurs ou déconcentrer ses adversaires. Labonté a d’ailleurs été mis à l’amende, plus tôt cette saison, pour avoir tenu des propos injurieux à l’endroit de joueurs des Olympiques de Gatineau lors du match du 11 février. Il y a quelques années, à Bathurst, votre humble serviteur avait pu entendre clairement les paroles de Labonté qui n’hésitait pas à traiter les joueurs du Titan de « jaunes » lorsque ceux-ci passaient devant le banc ou invectivait le gardien de l’équipe adverse pour le déconcentrer.

Que l’on apprécie ou non ses méthodes, il est évident qu’il sait très bien ce qu’il faut faire pour gagner. Ce même Labonté était l’entraîneur chef de l’Océanic lors de la conquête de la Coupe Mémorial en 2000.

Est-ce que Sidney Crosby, Dany Roussin, Marc-Antoine Pouliot et leurs coéquipiers auront la chance d’affronter l’équipe hôte du tournoi de la Coupe Memorial, les Knights de London, une autre formation dominante? Un duel avec l’équipe dirigée par Dale Hunter pourrait s’avérer électrisant. Rappelons que les Knights ont, pour leur part, battu un record de la Ligue canadienne de hockey cette saison avec une séquence de 31 matchs sans défaite. Les paris sont ouverts!

Martel aime la controverse

Richard Martel, un autre entraîneur coloré et controversé, ne s’est pas fait d’amis récemment chez les partisans de son ancienne équipe, le Drakkar de Baie-Comeau.

Lors du dernier match de la saison face à la formation baie-comoise, l’entraîneur des Saguenéens a retiré son gardien de but avec un pointage égal de 3 à 3. Le Drakkar avait besoin d’un seul point pour se qualifier pour les séries et Martel voulait, à tout prix éviter d’avoir à affronter son ancienne équipe. Ce stratagème n’a pas fonctionné mais a tout de même soulevé l’ire des partisans du Drakkar.

Quelques jours plus tard, Richard Martel en a remis en envoyant la cassette du match au préfet de discipline de la LHJMQ, Maurice Filion, faisant suite à un coup de bâton asséné à un joueur des Saguenéens par Benjamin Breault du Drakkar. L’attaquant de 16 ans a hérité d’un suspension de deux matchs, sa troisième de la saison. Connaissant la politique de la ligue consistant à sanctionner les infractions commises avec le bâton, on peut facilement comprendre que Breault ait reçu cette suspension. Mais, encore une fois, les gens de Baie-Comeau ne l’ont pas trouvé drôle.

Richard Martel y est toutefois allé un peu fort, en première ronde des séries, quand il a accusé Jean-François Jacques d’être un joueur salaud depuis ses débuts dans la LHJMQ. Le capitaine du Drakkar avait blessé Francis Lemieux des Saguenéens avec une autre de ses mises en échec percutante lors du deuxième match des séries. Jacques a reçu sa part d’éloges depuis son arrivée dans le circuit junior québécois et ce même Martel l’a dirigé ses deux premières saisons. En réponse à ces allégations, le choix de deuxième ronde des Oilers d’Edmonton en 2003 s’est contenté de dire que c’est Martel lui-même qui lui a enseigné à pratiquer un style robuste.

Les commentaires de Martel avait peut être pour seul objectif de déconcentrer l’adversaire ou d’enlever de la pression à ses protégés. Force est de constater que l’entraîneur des Saguenéens a gagné son pari puisque son équipe a remporté sa série face au Drakkar, non sans difficultés, en six matchs.

 

Copyright © 2005 - Pascal Paradis - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!