Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Gilles Courteau en entrevue à HockeyZonePlus.com
Par  Pascal Paradis
29 janvier 2005

En entrevue à HockeyZonePlus.com, le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau s’est dit satisfait de la couverture médiatique à l’égard de son circuit cette saison et du travail des arbitres, même si certains ajustements sont parfois nécessaires.

Nous vous présentons le compte rendu de cette entrevue réalisée le 26 janvier dernier avec celui qui est à la tête du circuit junior majeur québécois depuis près de 20 ans. Il est à noter que la plupart des questions ont été soumises par vous, les amateurs, sur le forum de discussion de HockeyZonePlus.com.

HockeyZonePlus.com:
Êtes-vous satisfait de la couverture médiatique cette année?
Gilles Courteau:

C’est certain. La couverture médiatique est accrue cette année. Le conflit dans la LNH fait en sorte que la couverture par les médias est supérieure aux autres saisons.

HockeyZonePlus.com:  
On sait maintenant que RDS va diffuser des matchs de la LHJMQ. Quels ont été les contacts avec RDS pour la télédiffusion de matchs juniors?
Gilles Courteau:

On a eu des contacts à cet effet pour que des matchs soient diffusés. Comme on le sait, il y a des restrictions de part et d’autre. On en est venu à regarder la possibilité de diffuser des matchs pour permettre aux amateurs de hockey de voir plus de matchs à RDS.

HockeyZonePlus.com:  
Est-ce que RDS a confirmé le nombre de matchs qu’ils vont présenter?
Gilles Courteau:
Non, on est toujours en négociation quant au nombre de matchs.

HockeyZonePlus.com:  
Des amateurs trouvent que les règlements ne sont pas appliqués par les arbitres, entre autres, pour l’accrochage. Quelle est votre position à ce sujet?
Gilles Courteau:
Pour l’arbitrage, à chaque année, on revoit les standards pendant la saison. Raymond Bolduc et Sylvain Bibeau font un travail extraordinaire avec les superviseurs et les officiels. On reçoit les commentaires des différentes équipes pour améliorer l’arbitrage. Comme on le sait, dans la ligue, il y a une parité extraordinaire. Donc, il peut sembler, dans les matchs plus serrés, qu’il y a plus d’accrochage. Mais pour nous, après la supervision de la ligue et le visionnement des matchs disponibles sur cassettes, on apporte les ajustements nécessaires dès qu’il y a du laisser aller.

HockeyZonePlus.com:  
Des amateurs nous mentionnent que certaines équipes plus nanties sont mieux positionnées pour attirer des joueurs d’impact américains, européens ou canadiens. Ils demandent si la ligue compte faire quelque chose pour qu’il y ait un meilleur équilibre, par exemple, un partage des revenus ou un plafond salarial.
Gilles Courteau:
Je ne m’attends pas à ce qu’il y ait quelque chose de particulier à faire. Tout le monde est capable d’aller sélectionner un joueur ou de signer un agent libre, que ce soit un Québécois, un Canadien, un Américain ou un Européen. Au fil des ans, le facteur déterminant qui fait la différence est l’encadrement scolaire accordé aux joueurs de hockey. C’est le plus gros ajustement auquel doivent faire face les équipes. Ils doivent s’ajuster en conséquence.

HockeyZonePlus.com:
Que pensez-vous de la faible représentation des joueurs québécois sur l’équipe Canada junior?
Gilles Courteau:
C’était une année exceptionnelle parce qu’il n’y avait pas de hockey de la Ligue nationale et que plusieurs joueurs de l’an passé revenaient. Ça nous a permis d’avoir une équipe excessivement forte. Des joueurs, qui ont pris part à ce championnat, auraient normalement été associés à une équipe de la Ligue nationale. Donc, il y a des joueurs qui n’auraient probablement pas pris part au tournoi, faisant en sorte que la situation aurait été différente.

HockeyZonePlus.com:  
Quels ont été vos meilleurs coups réalisés depuis votre arrivée comme commissaire de la ligue?
Gilles Courteau:
Les expansions en région et dans les Maritimes de même que la mise en place de différents programmes tels que l’élargissement du programme sport-études et l’attribution de bourses d’études.

HockeyZonePlus.com:  
Pouvez-vous nous donner des détails sur la liste de protection des équipes en vue du repêchage d'expansion?
Gilles Courteau:
Chaque club va soumettre une liste de protection de 16 joueurs à partir de la liste de joueurs au 10 janvier, qui peut contenir un maximum de 55 noms. Les équipes de l’expansion pourront sélectionner un maximum de deux joueurs dans chaque équipe.

HockeyZonePlus.com:
Certaines options sont-elles présentement envisagées pour le réalignement des divisions l’an prochain et pour le format des séries?
Gilles Courteau:
On travaille présentement sur le calendrier. Différents projets ont été soumis aux équipes pour débuter notre période de consultation. On va travailler avec les équipes pour prendre une décision d’ici la fin février afin de déterminer la composition des divisions, le format des séries, le nombre total de matchs et le nombre de matchs disputé contre chaque club.

HockeyZonePlus.com:  
Est-ce que la politique des trois matchs en trois soirs sera maintenue pour les prochaines saisons?
Gilles Courteau:
Oui, nous sommes satisfaits de cette formule. C’est la deuxième année et elle va être maintenue avec certains ajustements comme, par exemple, que l’équipe qui dispute un troisième match en trois soirs affronte, à tout le moins, une formation qui a disputé un match la veille. On va regarder différentes options suite à l’analyse de cette politique par les directeurs-gérants et les responsables du département hockey de la ligue.

HockeyZonePlus.com:  
Est-ce qu’une autre expansion est envisagée au cours des prochaines années?
Gilles Courteau:
Pas pour le moment. Il va être important de solidifier les deux nouvelles franchises pour qu’elles partent du bon pied et s’assurer que les 16 autres clubs soient en mesure de fonctionner de façon convenable. La porte n’est toutefois pas fermée à une autre expansion.

HockeyZonePlus.com:  
On a entendu parler, à quelques reprises, d’un éventuel retour du hockey junior à Montréal … Est-ce que d’autres marchés sont visés?
Gilles Courteau:
Il n’y a pas d’autres marchés de ciblés pour le moment.

HockeyZonePlus.com:  
Enfin, M. Courteau, quelques suggestions soumises par les amateurs. Est-ce qu’il pourrait être envisagé de jouer sans ligne rouge pour avoir du jeu plus ouvert?
Gilles Courteau:
Pas pour le moment. Nous suivons la réglementation de la Ligue nationale. C’est le facteur le plus important qui nous guide sur la mise en place des règlements. Ce nouveau règlement pourrait donc être envisagé advenant qu’il soit adopté dans la LNH.

HockeyZonePlus.com:
Pourrait-il y avoir une fusillade après les cinq minutes de prolongation?
Gilles Courteau:
Il y a un projet pilote en ce sens dans la Ligue américaine. Nous pourrons constater si ce projet est bon et si la Ligue nationale compte l’implanter. Ce pourrait ensuite être envisagé pour la LHJMQ.

HockeyZonePlus.com:  
Est-il envisagé de faire appel aux reprises vidéo?
Gilles Courteau:
Les reprises vidéo nécessiteraient de l’équipement sophistiqué pour les équipes. Nous les avons utilisées pendant le tournoi de la Coupe Memorial. Ce n’est pas envisagé pour le moment mais si éventuellement, on décidait de faire appel aux reprises vidéo, probablement qu’on débuterait en séries éliminatoires.

Copyright © 2005 - Pascal Paradis - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!