Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

C'est le temps de séparer les hommes des enfants
Par  Pascal Paradis
10 janvier 2005

C’est après les fêtes que l’on sépare les hommes des enfants dans la LHJMQ en route vers les séries. La période de transactions a été, somme toute, assez tranquille cette année en raison notamment du nombre d’équipes pouvant aspirer aux grands honneurs et du repêchage d’expansion où les équipes ne pourront protéger que 16 joueurs.

Les plus gros noms impliqués dans des échanges aboutissent à Québec et à Rimouski. Chez les Remparts, Patrick Roy a échangé deux jeunes de 18 ans au Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard pour aller chercher un gardien d’expérience en Jonathan Boutin. Le gardien a connu un très bon début de saison, étant même nommé joueur défensif de la semaine à trois reprises au cours des deux premiers mois d’activité. Il a toutefois connu quelques difficultés récemment. Boutin présentait, en date du 8 janvier, une moyenne de buts alloués supérieure à trois par match et une moyenne d’efficacité de 0,898. Nous savons tous l’importance d’avoir un bon gardien en séries éliminatoires. Patrick Roy a pris le pari que le cerbère de 19 ans connaîtra une bonne fin de saison et qu’il saura rebondir en séries.

Dans le camp rimouskois, Doris Labonté a transigé avec Victoriaville pour obtenir Mario Jr Scalzo, un défenseur offensif de 20 ans qui saura appuyer une offensive déjà bien nantie. Scalzo était le meilleur pointeur des Tigres cette saison avec 30 points en 39 parties.

D’autres joueurs établis auraient pu changer de camp, entre autres Jean-François Jacques, du Drakkar, et Josh Hennessy, des Remparts, mais le prix à payer par les équipes intéressées a été jugé trop important.

L’avantage de cette période d’échanges plutôt tranquille est qu’aucune équipe n’a vraiment fait d’échanges majeurs pour « acheter » un championnat. Les différentes formations du circuit Courteau vont maintenant devoir composer avec les joueurs en place. De toute façon, le passé nous a montré que les équipes échangeant de jeunes joueurs et des choix au repêchage contre de gros noms n’obtiennent pas toujours les résultats escomptés.

Un troisième entraîneur congédié

Encore une fois, un entraîneur fait les frais des mauvaises performances de son équipe. Après Sylvain Couturier (Acadie-Bathurst) et Shawn Mackenzie (Halifax), Martin Laperrière, du Drakkar de Baie-Comeau a perdu son poste.

Laperrière a eu moins de deux ans pour faire ses preuves comme entraîneur chef dans la LHJMQ avec une équipe en reconstruction. Il n’a pas réussi à faire progresser cette formation qui doit encore se battre cette année pour se tailler une place en séries.

Peu avant son congédiement, celui que l’on surnomme Lappy affirmait vouloir instaurer un système de jeu fermé ou si vous préférez la « trappe ». Il n’a jamais eu la chance de mettre son plan à exécution… sans doute au grand soulagement de plusieurs amateurs.

Copyright © 2005 - Pascal Paradis - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!