Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Une pilule dure à avaler
Par  Michel Tassé
25 mai 2004

Les Olympiques de Gatineau sont passés proche. Oui, ils sont venus bien près d’aller au bout de leur rêve et de boire dans la Coupe Memorial. Une défaite par un but, par un petit but, c’est toujours dur à prendre.

À ne pas en douter, les Olympiques ont bien représenté la LHJMQ à Kelowna. Certains pourraient même dire qu’ils méritaient un meilleur sort après avoir eu le dessus sur les champions de la Ligue de l’Ontario (Guelph) et sur les champions de la Ligue de l’Ouest (Medicine Hat).

Mais face aux Rockets, l’équipe hôtesse, le défi était de taille. De tout temps, les équipes de la LHJMQ en ont toujours arraché dans l’Ouest et le système de jeu ultra défensif du club de Marc Habscheid aura constitué une énigme pour la pourtant très belle machine offensive des Olympiques.

Tout de même, il s’en est fallu de peu. Après tout, les Olympiques menaient 1-0 à mi-chemin en troisième période. Et qui sait ce qui serait arrivé si David Tremblay n’avait pas accordé ce mauvais but à Justin Keller avec moins de sept minutes à faire à la troisième?

Vrai que Tremblay avait connu tout un match jusque-là. Mais dans le cadre d’une rencontre où l’enjeu est aussi important, le gardien doit exceller de la première à la dernière minute de jeu. C’est dommage, mais c’est ça.

Pour les Olympiques, la pilule est dure à avaler. La troupe de Benoit Groulx vient de perdre deux fois en finale du championnat canadien et tout le monde sait, en Outaouais, que tout est maintenant à recommencer. Au revoir les Maxime Talbot, Jean-Michel Daoust, Dominic D’Amour, Doug O’Brien, Martin Vagner et Cie. Le hockey junior a de ces cruelles réalités avec lesquelles il faut accepter de composer.

Que dire enfin des Rockets, les nouveaux monarques de la Ligue canadienne? Oui, cette équipe est bien dirigée, elle mise sur un excellent gardien (Kelly Guard) et sur une défensive exceptionnelle. Mais on a déjà vu des champions plus sympathiques. Entre vous et moi, est-ce qu’on a besoin d’un club qui ne jure que par l’étanchéité défensive à l’extrême au niveau junior?

Le temps passe et on se rend compte que ça fait déjà quatre ans que la LHJMQ n’a pas remporté la Coupe Memorial. Mais personne n’a oublié la brillante performance de l’Océanic de Rimouski à Halifax en 2000.

Et on peut déjà vous prédire que Sidney Crosby et l’Océanic auront passablement de pression sur les épaules l’hiver prochain…

Copyright © 2004 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!