Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Place au Roy!
Par  Michel Tassé
30 mai 2003

Patrick Roy n’aura finalement pas laissé durer le suspense trop longtemps. Moins de 72 heures après la fin du tournoi de la Coupe Memorial, il annonçait que c’en était fait de sa carrière de joueur actif, qu’il rentrait chez lui, à Québec, pour s’occuper de ses Remparts.

Les amateurs de hockey junior savaient que Roy n’endosserait plus l’uniforme de l’Avalanche du Colorado. Ils le savaient depuis qu’ils avaient vu le grand numéro 33 tripper comme ce n’est pas permis pendant le tournoi de la Coupe Memorial.

On sait tous ce que Roy a accompli pendant sa carrière dans la Ligue nationale et on ne reviendra pas là-dessus. Mais voilà, il n’avait plus rien à prouver et il avait besoin d’un nouveau défi. Et ce défi, il l’a trouvé dans sa ville natale, avec l’équipe junior dont il est copropriétaire.

Roy sera le vice-président aux opérations hockey des Remparts. En d’autres mots, il va contrôler tout le secteur hockey de l’organisation. Il va s’impliquer à 100%, sinon à 200%. Et il ne sera pas un boss reposant, soyez-en assurés.

Certains partisans des Remparts ont très mal réagi devant la contre-performance de leurs favoris lors du tournoi de la Coupe Memorial. Ils n’ont pas accepté qu’une équipe qui a eu un an et demi pour se préparer n’ait pu remporter un seul petit match une fois le grand moment arrivé. Si le résultat a été décevant, il était néanmoins prévisible compte tenu des faiblesses du club.

Devant les médias, Patrick Roy a protégé ses hommes de hockey. Il a même affirmé qu’il était fier de la prestation des Remparts. Mais les Remparts qui ont perdu trois fois en autant de matches au tournoi de la Coupe Memorial n’étaient pas véritablement les siens. Ce n’était pas l’équipe qu’il avait bâtie.

Les Remparts, ceux de Roy, vont commencer à prendre forme lors du repêchage de la LHJMQ.

Oui, Roy était à la recherche d’un nouveau défi. La déconfiture des Remparts à l’occasion du tournoi de la Coupe Memorial a probablement été l’élément qui l’a convaincu que sa présence était requise à temps plein à Québec. Il a maintenant une équipe à bâtir, un championnat à donner aux amateurs de hockey de la Veille Capitale.

Non, Roy ne sera pas un boss commode. Si, un jour, il a été capable de tout casser dans le bureau de son entraîneur (Bob Hartley) parce que celui-ci l’avait retiré du match, imaginez comment il réagira quand les choses ne fonctionneront pas à son goût au sein de SES Remparts. Éric Lavigne aura intérêt à bien préparer son équipe l’hiver prochain!

Est-ce que Roy pourrait, à un moment donné, se retrouver derrière le banc? «L’enseignement m’intéresse, mais pas le coaching», dit-il. Mais des Jacques Lemaire, des hommes de hockey qui préfèrent de beaucoup l’enseignement au coaching, on en a vu passer quelques-uns au fil des ans…

Est-ce que Roy sera un jour directeur général d’une équipe de la Ligue nationale? C’est possible. Mais laissons-lui le temps de démontrer ce qu’il est capable de faire au niveau junior avant. Après tout, des grands qui se sont cassés la gueule comme administrateurs, on en a vus aussi au fil des ans…

Mais à l’heure où on se parle, je suis profondément convaincu que Roy ne pense qu’à une seule chose: amener ses Remparts au sommet. La Ligue nationale, il y repensera plus tard.

Les grands comme lui ont appris à ne pas sauter les étapes. Roy n’a pas pensé à sa deuxième Coupe Stanley avant d’avoir remporté sa première. Présentement et au cours des années à venir, les Remparts occuperont toutes ses pensées d’homme de hockey.

La LHJMQ peut aussi se féliciter. La présence à temps plein du meilleur gardien de l'histoire de la Ligue nationale à Québec ne peut que donner davantage de crédibilité à un circuit que trop d’amateurs et de médias de chez nous se permettent encore de bouder.

Mesdames et messieurs, place au Roy!

Copyright © 2003 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!