Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Autopsie d'un effondrement
Par  Michel Tassé
30 avril 2003

L’actualité sportive, on le sait, est faite de grandes performances, de victoires dramatiques, de belles surprises mais aussi, parfois, de défaites qui ont souvent des allures de véritables drames pour ceux qui les subissent. À Baie-Comeau, dirigeants, joueurs et partisans sont actuellement en état de choc.

Lors du septième match de la série finale de la conférence Frank-Dilio, le Drakkar s’est littéralement effondré devant les Mooseheads d’Halifax. Quand on a dominé le classement de la LHJMQ, qu’on a amassé plus de 100 points, qu’on a été pratiquement invincibles toute la saison durant à domicile, on ne s’attend pas à manger une raclée de 7-1 à la maison lors de son match le plus important de la campagne.

Les Baie-Comois sont en état de choc et c’est tout à fait normal. Les partisans du Drakkar, parmi les meilleurs de la LHJMQ, n’en reviennent pas, eux qui avaient fondé tellement d’espoir sur la saison 2002-2003, saison qui devait les amener à la terre promise. Mais voilà, les Vikings se sont écrasés et le beau rêve vient de s’envoler en fumée. Dommage.

Dommage, surtout que la prochaine saison s’annonce très difficile. Le Drakkar avait tout misé sur la campagne qui vient de prendre fin et il en paiera le prix à compter du mois de septembre. Le hockey junior, c’est ça.

Évidemment, on a commencé à identifier des coupables sur la Côte-Nord. Et évidemment, Richard Martel en prend pour son rhume. Olivier Michaud en est un autre qui ne s’est pas fait beaucoup d’amis lors du match ultime au Centre Henry-Leonard.

Personnage controversé s’il en est un, Richard Martel est sûrement le plus déçu des hommes. Après tout, c’est lui qui a bâti l’édition 2002-2003 du Drakkar, une équipe comme on n’en reverra pas de sitôt à Baie-Comeau.

Oui, Richard Martel a échoué. Ou plutôt, c’est l’entraîneur qui a échoué. Car le directeur général, lui, a fait ce qu’il avait à faire. Lorsque les séries éliminatoires ont débuté, peu d’observateurs ont osé gager contre le Drakkar, qui se voulait clairement, sur papier, la meilleure équipe de la LHJMQ.

L’avenir de Richard Martel, dont le contrat arrive à échéance, passe-t-il par le Drakkar? Au cours des prochains jours, des rumeurs enverront des hommes de hockey tels Gaston Therrien et Guy Chouinard à Baie-Comeau.

Après cinq ans et après avoir traversé plusieurs tempêtes, Richard Martel a probablement fait son temps derrière le banc du Drakkar. À Baie-Comeau, plusieurs aimeraient qu’il cède son poste d’entraîneur à quelqu’un d’autre, mais qu’il conserve ses fonctions de directeur général. L’idée n’est pas bête, mais il serait très étonnant que ça se passe ainsi.

D’abord, le Drakkar n’a pas les moyens de se payer un directeur général ET un entraîneur à temps plein. Puis, Richard Martel est un entraîneur de carrière et il n’est fort probablement pas intéressé à être «seulement» dégé, même à temps plein et même s’il est un des meilleurs de la LHJMQ.

Bien que le Drakkar soit éliminé, les prochaines semaines risquent d’être fort intéressantes à Baie-Comeau. Il risque d’y avoir passablement d’action en coulisses, loin des oreilles indiscrètes.

Mais d’abord, il faudra se remettre du choc…

HORS-JEU: Mooseheads ou Olympiques?

Qui des Mooseheads ou des Olympiques de Hull rejoindront les Remparts de Québec au tournoi de la Coupe Memorial? La grande finale débute vendredi, à Halifax.

Sur papier, les Mooseheads ont une meilleure équipe. Mais les Orignaux viennent de disputer une longue, pénible et hautement émotive série face au Drakkar et on peut se demander s’ils ont encore un peu d’essence dans le réservoir.

Les Olympiques, eux, sont frais et dispos et ils ont joué de l’excellent hockey depuis le début des séries. Puis, il y a Éric Lafrance qui s’est déguisé en mur de briques devant son filet.

Une prédiction? Hull en six. Les amateurs devraient avoir droit à de l’excellent hockey. 

Copyright © 2003 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!