Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Ce sera les Remparts et...?
Par  Michel Tassé
28 février 2003

À quelques semaines du début des séries éliminatoires dans la LHJMQ, la question est sur toutes les lèvres: quelle équipe accompagnera les Remparts de Québec au tournoi de la Coupe Memorial, qui sera disputé du 17 au 25 mai dans la Vieille Capitale.

Bien malin, à l’heure où on se parle, celui ou celle qui peut répondre à cette interrogation. Surtout que, lorsqu’on analyse le classement, on se rend compte que plus de la moitié des équipes de la ligue ont une chance légitime de participer au gros show annuel du hockey junior canadien.

Dans l’association Frank-Dilio, Baie-Comeau, Halifax, Acadie-Bathurst et Moncton peuvent rêver. Même chose, dans la Robert-Lebel, pour Val-d’Or, Victoriaville, Sherbrooke, Hull et même Montréal.

Évidemment, c’est dans l’association Frank-Dilio que ça risque de chauffer le plus en séries. Le Drakkar, les Mooseheads et le Titan sont de belles machines de hockey et deux de ces trois équipes, soit Baie-Comeau et Halifax, vont terminer la saison avec une récolte d’au moins 100 points, ce qui est loin d’être banal.

Bien sûr, il s’en trouvera pour dire que le Drakkar est fragile psychologiquement parlant, que Richard Martel ne semble pas toujours en parfait contrôle de sa troupe. Une chose est certaine, la défaite de 6-1 subie à Québec, le 18 février, a fait en sorte que les Nord-Côtiers, même s’ils ont probablement la meilleure équipe de la LHJMQ sur papier, ont encore des choses à prouver.

Les Mooseheads, eux, ont joué du bon hockey tout au long de la saison. Ils sont très expérimentés, efficaces en attaque comme en défense, et Shawn MacKenzie est l’un des entraîneurs les plus sous-estimés de la ligue. Oui, attention aux orignaux en séries!

Quant au Titan, il mise sur rien de moins que le meilleur gardien de la LHJMQ en Adam Russo, un atout majeur, vous en conviendrez, lorsqu’on entre dans «l’autre saison».

À Moncton, enfin, la direction des Wildcats ne cesse de répéter qu’elle travaille en fonction de la prochaine saison. L’équipe n’est pas arrivée à maturité (Steve Bernier n’a que 17 ans), mais on ne peut écarter du revers de la main un club qui aura perdu moins de 20 matches en 2002-2003.

Dans l’association Robert-Lebel, on peut s’attendre à un peu n’importe quoi des prochaines séries. Le temps d’un affrontement quatre de sept, n’importe qui peut battre n’importe qui, ou presque, au sein de cette conférence.

Voyez-vous, les puissances de la Robert-Lebel ont toutes connu des hauts et des bas cette saison. On sait que les Foreurs, les Castors, les Tigres et les Olympiques sont capables du meilleur, mais on sait aussi qu’ils sont capables du pire.

À Val-d’Or, on se demande si Maxime Daigneault, qui n’a pas connu une saison facile devant le filet, est prêt à faire face à la musique. On se demande aussi si Claude Bouchard a réussi à refaire une unité dans son vestiaire.

À Sherbrooke, les Castors en ont arraché pour la peine depuis quelques semaines. Coïncidence ou pas, les joueurs de Mario Durocher ne jouent pas leur meilleur hockey depuis qu’on a annoncé que l’équipe va déménager à Lewiston, Maine, la saison prochaine.

À Hull, les Olympiques, on le sait, sont toujours redoutables quand arrive le printemps. En Outaouais, les partisans n’osent d’ailleurs pas s’imaginer quelles seraient les chances de leur équipe préférée si Ales Hemsky n’avait pas gradué prématurément dans le Ligue nationale…

Oui, les séries éliminatoires s’annoncent intéressantes, pour ne pas dire passionnantes. Les émotions seront vives tant au sein des équipes impliquées que chez leurs partisans. Et ça risque de déborder, comme d’habitude.

À suivre dans un aréna près de chez vous…

HORS-JEU : Le dernier tour de piste du Rocket

Une suggestion à Serge Savard Jr, grand manitou du Rocket de Montréal et, surtout, de Charlottetown.

Cher Junior, votre équipe, habilement dirigée par Alain Vigneault, pourrait surprendre lors des séries éliminatoires. Malheureusement, vos joueurs risquent encore de se produire devant des gradins vides.

Une suggestion, cher Junior: pourquoi ne pas faire le tour des écoles du grand Montréal et donner des tonnes de billets afin de mettre un peu d’ambiance au Centre Bell, afin de permettre à vos joueurs de se sentir appuyés, ne serait-ce qu’un peu, à leur dernier tour de piste à Montréal.

Le Rocket s’en va, c’est réglé et on le sait. Mais les Louis Robitaille, Brett Lutes et Jonathan Cayer, qui ont joué tout leur stage junior à Montréal, ne méritent-ils pas de vivre de bons moments avant de tourner la page?

Pariez, cher lecteurs, que la suggestion ne sera pas retenue…

 

Copyright © 2003 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!