Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Panique à Québec!
Par Michel Tassé
25 avril 2002

Guy Chouinard méritait-il, oui on non, d’être congédié?

Même s’il apparaissait évident que les Remparts de Québec allaient procéder à un changement, l’annonce du congédiement de Guy Chouinard fait énormément jaser les amateurs de hockey junior. Normal, quand on sait que celui qui vient de perdre sa job compte 515 victoires en carrière, soit plus que n’importe quel entraîneur dans l’histoire de la LHJMQ.

Le directeur-gérant des Remparts, Raymond Bolduc, l’a dit: “On a atteint la plupart de nos objectifs en 2001-2002, mais nous avons décidé d'adopter une philosophie différente, de prendre un nouveau virage en vue de la prochaine saison”.

Ce qu’il faut comprendre des propos de Bolduc, c’est que Chouinard a été condamné à la suite d’un procès d’intention. Autrement dit, on a jugé qu’il ne réussirait pas à amener les Remparts à la terre promise, c’est-à-dire à la conquête de la Coupe Memorial.

Car dans un an, Québec va recevoir le prestigieux tournoi. Et Bolduc, plus qui quiconque, sait que son équipe est encore loin, très loin, de la coupe aux lèvres. Des brèches à colmater, les Remparts en ont partout, que ce soit devant le filet, à la défensive ou en attaque.

Un an, ça vient vite. Et au sein de l’organisation des Remparts, on sent une nervosité certaine, voire un vent de panique. On parle ici d’une organisation fière, très fière, et il n’est pas question de perdre la face devant le Canada tout entier.

Certains ont été surpris par la réaction de Chouinard, un bon gars, qui ne s’est pas gêné pour cracher son venin sur Bolduc. Il faut comprendre que, tout au long de la dernière saison, le coach n’a été appuyé que du bout des lèvres par son patron, ce qui a laissé libre cours à toutes sortes de rumeurs.

Puis, Chouinard, on le sait, avait le “R” des Remparts tatoué sur le coeur. Difficile d’accepter son congédiement avec sérénité quand on se voit privé de participer au tournoi de la Coupe Memorial chez soi, dans sa cour, avec l’équipe qu’on a contribué à bâtir depuis cinq ans.

Chouinard est actuellement en état de choc et il remet tout en question. Normal. Mais le choc passé, il va se rendre compte que son expérience peut encore être utile. Il va rebondir.

Reste maintenant à savoir qui va diriger les Remparts la saison prochaine. Éric Lavigne semble être le candidat numéro un, mais encore faut-il que le départ des Citadelles, de la Ligue américaine, soit confirmé. Et si le Canadien offrait à Lavigne de diriger son club-école, qu’importe où il se retrouvera?

Alain Vigneault? Sa priorité est de retourner derrière le banc d’une équipe de la Ligue nationale. Mais selon ce qu’on peut comprendre, le téléphone n’a pas sonné souvent chez l’ex-entraîneur du Canadien depuis que le Tricolore lui a indiqué la porte de sortie. Tantôt, quelqu’un va probablement essayer de faire comprendre à Vigneault que les Remparts sont assurés de participer au tournoi de la Coupe Memorial en 2003 et que le coach qui vient de gagner ledit trophée attire généralement l’attention des gens de la grande ligue...

Non, il n’y a pas une équipe qui va être surveillée de plus près que les Remparts au cours des prochains mois et au cours de la prochaine saison. Et il y a un directeur-gérant qui n’a pas intérêt à se tromper trop souvent...

Copyright © 2002 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!