Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Pour le meilleur et pour le pire
Par Michel Tassé
10 janvier 2002

Et puis, êtes-vous satisfaits des changements apportés par votre équipe au cours des dernières semaines?

Oui, la période permise pour effectuer des transactions dans la LHJMQ est enfin terminée. Finies, les rumeurs, et fini, le bla bla. Messieurs, c'est maintenant le temps de jouer au hockey!

Les entraîneurs devront vivre avec le personnel qu'ils ont sous la main. Pour le meilleur, pour certains, et pour le pire, pour d'autres.

Une chose est certaine: c'est dans l'association Frank-Dillio que ça va se passer d'ici à la fin de la saison. Les transactions effectuées entre le 14 décembre et le 9 janvier l'ont simplement reconfirmé.

Le Titan d'Acadie-Bathurst (Roberto Bissonette), les Screaming Eagles du Cap-Breton (David Cloutier et Jean-François Dufort), les Saguenéens de Chicoutimi (Michaël Lanthier) et l'Océanic de Rimouski (Sénèque Hyacinthe) sont tous convaincus d'être en mesure de faire un bout de chemin une fois rendus au printemps.

Les Remparts de Québec, qui ont acquis Chris Montgomery et Karl Saint-Pierre mais qui se sont aussi débarrassés de Sébastien Thinel, pourraient également mêler les cartes. Mais le duo Raymond Bolduc-Guy Chouinard pense davantage en fonction de la prochaine saison.

Les Screaming Eagles, qui ne perdent pas souvent par les temps qui courent, sont probablement l'équipe qui s'est le plus améliorée. La troupe de Pascal Vincent serait toutefois devenue une menace plus que sérieuse si elle avait réussi à mettre la main, comme c'était son intention, sur Pascal Leclaire, du Rocket de Montréal.

À l'opposé, le Drakkar de Baie-Comeau a regardé passer la parade. Sur la Côte-Nord, on sait pourtant que Yannick Lehoux ne sera plus là l'an prochain et qu'il faut profiter du séjour de l'exceptionnel numéro 26 pour gagner quelque chose.

Les Mooseheads d'Halifax, une autre équipe qui croit en ses chances, avaient pour leur part les yeux sur Ales Hemsky, des Olympiques de Hull, mais ils ont été incapables de s'accaparer les services du brillant attaquant tchèque. La transaction qui a amené Jean-François Cyr et Louis-Philippe Lessard dans la capitale de la Nouvelle-Écosse moyennant Sébastien Laprise (Drummondville) a d'autre part fait des sceptiques à travers la LHJMQ.

Non, ça ne sera pas ennuyant dans la Dilio d'ici à la fin de la saison et au cours des prochaines séries. Gros hockey garanti ou argent remis!

Les Cataractes attaquent

Dans l'association Robert-Lebel, pendant ce temps, les Cataractes de Shawinigan (Hunter Lahache et Jean-Michel Boisvert) et les Voltigeurs de Drummondville (Sébastien Thinel et Sébastien Laprise) ont brassé de bonnes affaires au cours des dernières semaines alors que les Tigres de Victoriaville (Daniel Boisclair), l'autre équipe qui aspirent aux grands honneurs, se sont faits plutôt discrets.

En faisait l'acquisition de Lahache et Boisvert, les Cataractes se sont ni plus ni moins assurés de terminer au sommet de la Lebel. Les Voltigeurs se sont quant à eux améliorés pour la peine et on espère, dans le Centre-du-Québec, que l'arrivée de Thinel et de Laprise permettra finalement à l'équipe de jouer à la hauteur de ses possibilités.

Contre toute attente, enfin, Pascal Leclaire est demeuré un membre du Rocket. Après s'être fait jouer par les Remparts, Serge Savard Junior était très nerveux et, afin d'être certain de ne pas s'en faire passer une autre, il a exigé mer et monde en retour des services de son gardien numéro un.

Mais dans le fond, Savard n'est probablement pas malheureux de ne pas avoir réussi à échanger Leclaire. Probablement pas malheureux du tout.

Savard, voyez-vous, sait trop bien que seul Leclaire peut permettre à son équipe de franchir une ou deux rondes en séries. Le Rocket n'a pas livré la marchandise cette saison et les performances du numéro 31 pourraient aider Junior à sauver la face au printemps.

Reste seulement à voir lequel des Pascal Leclaire va revenir avec le Rocket. Le Leclaire qui a été ordinaire en première moitié de saison ou le Leclaire qui a conduit le Canada à la conquête de la médaille d'argent au Championnat mondial de hockey junior et qui est capable de grandes choses?

Une grosse question.

Copyright © 2002 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!