Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Raymond Bolduc s'impatiente
Par Michel Tassé
14 novembre 2001

Est-ce qu'on en demande trop aux jeunes Remparts?

Alors que l'automne est en train de céder tranquillement sa place à l'hiver, voilà LA question qui est sur toutes les lèvres à Québec. Une question claire, qui apporte cependant toutes sortes de réponses.

Pour un, Guy Chouinard, l'entraîneur des Remparts, semble croire que oui, on est trop exigeants envers sa troupe, certes une des équipes les plus jeunes de la LHJMQ.

Mais voilà, le patron de Chouinard, Raymond Bolduc, ne semble pas tout à fait du même avis que son coach.

"Lorsque la saison a commencé, nous voyions notre équipe capable de jouer pour une moyenne d'au moins ,500, a dit Bolduc en entrevue à HockeyZonePlus.com. Voyez-vous, perdre est une chose. Mais il y a une façon de perdre..."

Bolduc sait exactement ce qui se passe avec son équipe: celle-ci ne marque pas de but, les gardiens (Kevin Lachance et Denis Bérubé) sont ordinaires et, prend-t-il soin d'ajouter, la chimie n'est peut-être pas à son mieux dans le vestiaire.

"Nos joueurs se sont réunis et j'ai maintenant très hâte de voir comment ils vont réagir sur la patinoire", a-t-dit.

Bolduc semble particulièrement agacé par le rendement de Cory Urquhart et de Shawn Collymore.

"À 16 ans, Urquhart a marqué 26 buts la saison dernière; il en a deux depuis le début de la saison, a-t-il dit. Quant à Collymore, il devrait avoir plus que cinq buts après 24 matches."

Les Remparts entament, jeudi à Halifax, une série de trois matches dans les Maritimes. Un voyage qui pourrait décider de l'avenir de certains joueurs.

"Nous allons voir ce qui va se passer dans les Maritimes et, de retour à Québec, nous allons procéder à une évaluation complète de notre personnel", a dit Bolduc.

L'évaluation du personnel pourrait bien être suivie, ensuite, de l'évaluation du travail de l'entraîneur.

"Nous ne sommes pas rendus là, a dit Bolduc. À l'heure où on se parle, on cherche des solutions, on s'attarde au travail des gars sur la patinoire. Nous ne sommes pas rendus à parler du coach."

Le directeur-gérant des Remparts, qui va assister aux trois matches de son équipe dans les Maritimes, n'est finalement pas surpris de voir la compétition qui existe dans l'association Frank-Dilio.

"Certains ont ri de moi, au camp d'entraînement, quand j'ai affirmé que l'Océanic de Rimouski est la meilleure équipe de la conférance Dilio, sinon de la ligue, dit-il. Pour le reste, Acadie-Bathurst joue du gros hockey, Halifax ne perd pas souvent et Baie-Comeau est toujours à surveiller. Ce n'est pas une association facile, c'est clair."

Et Bolduc semble déterminé à ne pas regarder passer la parade. Reste seulement à savoir qui va payer.

Martel vs Lehoux

Le week-end dernier, Yanick Lehoux a démissionné de son poste de capitaine du Drakkar de Baie-Comeau. Mardi, on a recousu le C sur son chandail.

À Baie-Comeau, depuis deux ans, on a travaillé davantage sur l'ambiance qui règne dans le vestiaire qu'à élaborer des stratégies pour vaincre l'adversaire. Les relations tendues entre Yanick Lehoux et son entraîneur, Richard Martel, sont en train de miner sérieusement cette belle équipe de hockey.

Les amateurs de hockey de la Côte-Nord méritent mieux qu'une équipe qui est incapable de régler ses problèmes internes.

Copyright © 2001 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!