Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

Plus proche que ça, tu meurs!
par Michel Tassé
29 mai 2001

Oui, les Foreurs sont passés proche. Plus proche que ça, tu meurs, comme disent les jeunes.

Malheureusement, on ne récompense pas ceux qui passent proche. Dommage pour cette belle équipe qui a fait vivre des émotions fortes aux Québécois et aux partisans de la LHJMQ pendant son séjour à Regina.

Tout le monde l'a dit, les joueurs des Foreurs peuvent marcher la tête haute. Leur plus bel exploit aura été d'éliminer les derniers complexes des représentants de la LHJMQ qui, depuis le triomphe des Royals de Cornwall en 1980, en ont arraché drôlement dans l'Ouest du pays.

À Regina, les Foreurs ont démontré qu'ils avaient énormément de caractère. Ils ont comblé déficit par dessus déficit avant de finalement s'avouer vaincus une fois pour toute, dimanche à 13:16 de la prolongation, devant les Rebels.

Tout de même, les Foreurs n'auraient pas dû jouer autant de hockey de rattrapage. En demi-finale, ils n'avaient aucune raison de laisser les Pats, l'équipe hôte qui en était à son troisième match en autant de jours, prendre les devants 3-1. Tout le monde savait que les Abitibiens étaient supérieurs au club de la Saskatchewan.

Les Foreurs, à ne pas en douter, ont brûlé énormément d'énergie à courir après l'adversaire au cours de la semaine. À l'entraîneur Claude Bouchard, c'est la seule question que j'aimerais poser: pourquoi est-ce que votre équipe n'a-t-elle pas commencé ses matches en même temps que tout le monde?

Les Foreurs avaient déjà deux périodes de prolongation dans le corps avant de disputer le match ultime. On ne le saura jamais, mais qui sait s'ils ne seraient pas revenus au Québec avec la Coupe Memorial s'ils ne s'étaient pas autant compliqués la vie auparavant.

Non, l'arbitre Kevin Acheson ne s'est pas fait d'amis dans le nord-ouest du Québec lors de la finale. Mais les Foreurs, Claude Bouchard en tête, n'avaient rien à gagner en le critiquant aussi sévèrement après le match. Ils auraient dû rendre hommage aux champions et dire qu'ils avaient tout donné, point. Ça ne sert à rien de passer pour des mauvais perdants.

Pour le reste, chapeau aux Valdoriens pour leur magnifique performance. Maxime Daigneault a fait taire les sceptiques, dont votre humble serviteur, en étant à la hauteur de la situation devant le filet malgré ses 16 ans. Quel avenir il possède, celui-là!

Pire équipe de la LHJMQ la saison dernière, les Foreurs ont fait vivre de grands moments à leurs chauds partisans en 2000-2001. C'est tout à l'honneur du directeur-gérant Stéphane Pilotte et de Claude Bouchard, qui ont accompli du travail exceptionnel.

Mais lorsque les amateurs de hockey de Val-d'Or retrouveront leurs Foreurs, au mois d'août, ils risquent de ne plus reconnaître leurs favoris. Une douzaine de ceux qui ont soulevé la Coupe du Président, il y a quelques semaines, seront rendus sous d'autres cieux, notamment Simon Gamache, Brandon Reid et Chris Lyness. Tout sera à refaire. Le hockey junior, c'est ça.

Demandez aux partisans de l'Océanic de Rimouski s'ils se sont ennuyés des Brad Richards, Juraj Kolnik et Sébastien Caron, cette saison.

Copyright © 2001 - Michel Tassé - Tous droits réservés.

Autres articles Hockey Junior

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!