Menu Principal
Aspect Affaires du Hockey
Hors-Jeu HockeyZonePlus!
Citations Amusantes
Place Rouge
Hockey Junior Majeur
LNAH
Junior AAA du Québec
Pot Pourri
GardiManie
Forum de discussions
Coin de la mascotte
Galerie de la Presse
Boutique Hockey
Crédits / Médias
English Version

Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

UN GROS MARDI REMPLI DE GROS ÉGOS AVANT UN GROS TOURNOI
par Serge Proulx
26 avril 2005

C’était la journée des « gros » en cette veille de la 11e édition de la Coupe Fred-Page qui prendra son envol ce mercredi 27 avril dès 15 h 30, heure du Québec, alors que les champions de la LHJAAAQ, les Mustangs de Vaudreuil vont affronter les champions de la Ligue des Maritimes, les Bearcats de Truro.

Partis de Vaudreuil lundi matin et après un coucher à Moncton au Nouveau-Brunswick, les Mustangs sont arrivés à Yarmouth en Nouvelle-Écosse sur l’heure du midi mardi et ont pu s’entraîner en après-midi avant de se reposer à l’hôtel en soirée.

Pendant le repos des joueurs, les entraîneurs de l’équipe ont assisté à la réunion d’avant tournoi en soirée avant le début officiellement des hostilités.

Même si en après-midi lors des entraînements des équipes, la tension est palpable et l’intimidation psychologique commence, c’est en soirée que les premiers « égos » se donnent rendez-vous.

Chaque équipe arrive avec son titre de champion collé à la peau, même les hôtes du tournoi ont le torse bombé car ils ont tout raflé en saison régulière avec 85 points, le plus haut total des 12 équipes des Maritimes.

Le responsable des arbitres s’adresse aux entraîneurs des quatre formations pour dire de quelle manière seront officiées les matchs, directives qui ne sont pas souvent respectés dans le feu de l’action, mais bon, ç’est le protocole qui veut cette politesse. Les dirigeants du tournoi souhaitent la bienvenue à tous et chacun et voilà c’est la dernière fois de la semaine que tout le monde présent dans la salle est de bonne humeur.

Après le traditionnel mot : « Que le meilleur gagne », les « égos » se pavanent et les derniers préparatifs ont lieu en soirée lors du retour de chaque équipe à son hôtel. Tous ont hâte au lendemain pour le début des hostilités. Les dirigeants d’équipes les entraîneurs, les joueurs ont travaillé toute la saison pour enfin avoir le droit de vivre ce fameux tournoi.

Certains vont supporter la pression et vont offrir des performances extraordinaires alors que d’autre vont crouler sous la pression où vont trouver plusieurs excuses pour expliquer les mauvaises performances.

UNE 4e COUPE FRED-PAGE DANS LES MARITIMES

Ce sera la quatrième Coupe Fred-Page présentée dans les Maritimes et chaque fois, un club de cette province a gagné le tournoi. D’ailleurs, dans les 10 premières années du tournoi, l’Ontario a gagné quatre coupes, alors que le Québec et les Maritimes en ont gagné trois chacun.

En 1996 à Summerside, le Gagnon Beavers de Moncton a été couronné champion, en 1999 à Charlottetown, les Abbies de l’endroit ont gagné la Coupe et finalement en 2002 à Truro, les Olands Export d’Halifax ont remporté le précieux tournoi avant de gagner la Coupe Banque Royale, emblème du championnat canadien la semaine suivante devant leurs propres partisans.

Pour le Québec, en 1996, les Éperviers de Contrecoeur, dirigés par Dino Masanoti avait perdu leurs trois parties du tournoi à la ronde, en 1999, les Braves de Valleyfield s’étaient inclinés en demi-finale contre les Hawks de Hawkesbury et en 2002, les Braves de Valleyfield ont de nouveau perdu en demi-finale, cette fois devant les Sénateurs d’Ottawa.

Dans les dix premières Coupe Fred-Page, l’Ontario a toujours réussi à se tailler une place en finale, un exploit unique parmi les trois provinces. Les représentants du Québec ont atteint la finale cinq fois et ont gagné trois fois alors que les représentants des Maritimes ont une fiche de trois victoires en cinq, également.

LES FORCES EN PRÉSENCE…

Cette saison, les Bearcats de Truro, équipe hôte en 2002 ont réussi cette fois à se présenter à la classique annuelle par la porte avant avec des séries extraordinaires. Après avoir terminé deuxième au classement de la division Maurice Bent derrière Yarmouth en saison régulière et quatrième au classement général, ils ont réussi à vaincre les Crushers de Weeks en cinq rencontres en quart-de-finale, les Mariners de Yarmouth en 7 parties en demi-finale et les Tigers de Campbellton en 5 matchs en finale.

La particularité de cette équipe est d’avoir gagné cinq parties en prolongation dans les séries, dont deux d’affilés à la maison dans la série contre Yarmouth après avoir concédé les deux premiers matchs et deux autres consécutives dans les deux premiers matchs de la finale à Campbellton.

Darren Dean a terminé premier compteur de cette équipe en série avec 16 points. Brett Boschman a connu également de très bonne série avec 14 points alors que le défenseur Andrew MacDonald a fait beaucoup de dommage avec 13 points, dont trois filets en supériorité numérique. Deuxième meilleur compteur de son équipe en saison, Mitchel Oake n’a pas connu de très bonne série, mais il sera à surveiller dans ce tournoi d’envergure.

Devant le filet, Matt Iorianni est l’homme de confiance et il a eu un grand mot à dire dans la conquête de la Coupe par son équipe.

Les Bearcats ont participé une fois à la Coupe et ce fut à titre de club hôte en 2002. Ils avaient cumulé une fiche de 1-2 dans le tournoi à la ronde et n’avait pas pu participer à la ronde éliminatoire.

Du côté de Yarmouth, la saison régulière de rêve leur a permis d’être couronné champion, mais en série, la faim a justifié les moyens. Il est évident qu’étant assuré de participer à la Coupe à titre de club hôte, a joué contre eux et ils se présentent par la porte arrière à ce tournoi.

Steve Yetman est le joueur qui a terminé premier compteur de cette équipe en série avec 19 points dont 6 filets sur le jeu de puissance. Les autres joueurs à surveiller sont George d’Entremont (16 points), Tyler Stewart (15 points), Jason Robichaud (13 points).

Sean Wadden qui a terminé premier compteur en saison avec 85 points dont 37 buts a été plus timide en série. Il a terminé 8e marqueur de son équipe, une prestation décevante. Matt Oxtoby et Jarrett Bottomley ont également déçus.

Devant le filet, Jason Awelt a été le plus utilisé, mais son irrégularité a permis à Matt Anthony et Mathew Bracegirdle d’obtenir du temps de glace. Ce ménage à trois n’a pas semblé être profitable à cette équipe en série.

Au fil des 10 premières années, le club hôte a gagné le tournoi seulement deux fois. En 1995, le National de Joliette a réussi l’exploit et en 1999, les Abbies de Charlottetown ont également offert cet exploit à leurs partisans.

Outre ces deux fois, l’équipe hôte a atteint la finale une seule autre fois et ce fut l’an dernier alors que Valleyfield a perdu contre Nepean.

Ce sera la première participation de l’équipe de Yarmouth à la Coupe Fred-Page.

Du côté de l’Ontario, les Hawks en seront à leurs deuxièmes participations à ce tournoi. En 1999, ils avaient perdu en finale contre Charlottetown.

Cette année, la troupe de l’Ontario a terminé 5e au classement général avec une fiche de 66 points.

En série, ils ont vaincu Gloucester en 7 parties lors de la série quart-de-finale, ils ont éliminé Cornwall qui avait terminé devant eux au classement. La série a nécessité cinq rencontres et finalement dans le dernier droit, ils ont éliminé les Raiders de Nepean, les champions défendant de la Coupe Fred-Page, notamment grâce à un victoire à Nepean dans le septième et décisif match de la série.

Mathieu Picard, Martin Beaulne et le défenseur étoile Nicolas Saint-Pierre ont terminé dans l’ordre chez les marqueurs avec respectivement 34, 28 et 23 points. Brett Way, Massino Alfieri et Mathieu Calabrice complète ce groupe de six joueurs qui a terminé parmi les sept premiers dans les dernières séries.

Le gardien Mitch O’Keefe a été le gardien des grandes occasions pour cette équipe et ce club négligé n’a pas beaucoup de pression, mais au même titre que les 10 autres années, ils pourraient faire honneur au club de l’Ontario. Ils seront à surveiller.

Finalement, les Mustangs de Vaudreuil en seront à leur première participation à la Coupe, et ce seulement à leur deuxième saison d’existence.

Le cheminement de cette équipe, vous le connaissez et les joueurs importants, également.

Avant le départ de l’équipe, l’entraîneur Patrice Bosch a mentionné que sa formation avait un bon défi, celui de continuer de jouer le hockey avec le style qui a caractérisé le jeu de son équipe toute au long de la saison.

« Nous aurons des ajustement à apporter, notamment au niveau de l’arbitrage qui est beaucoup plus permissif dans les Maritimes, mais il sera important de ne pas oublier que c’est avec notre style de jeu que nous avons réussi à nous rendre à cette coupe. »

Au niveau de l’état de santé de son équipe, Bosch a mentionné que cinq joueurs n’avaient pas participé à aucun entraînement depuis la conquête de la Coupe à Saint-Jérôme car ils souffrent de blessures.

« Après la conquête, nous avons donné deux journées de congé aux joueurs et par la suite, avec une réunion, nous avons recommencé notre préparation en vue du tournoi. Nous avons des informations pertinentes sur chacune des équipes et je crois que nous serons prêts. Le fait que les autres clubs ont plus de joueurs de 20 ans n’est pas un facteur négatif pour nous. J’ai parlé de cette situation à mes joueurs et j’ai été très clair à l’effet que nous avons les éléments pour ramener la Coupe au Québec », a conclu Bosch.

Voici les champions des 10 premières années : 1995 Joliette; 1996 Moncton; 1997 Kanata Valley; 1998 Brockville; 1999 Charlottetown; 2000 Cornwall; 2001 Saint-Jérôme; 2002 Halifax; 2003 Lennoxville; 2004 Nepean.
 

Copyright © 2005 - Serge Proulx - Tous droits réservés.

Autres articles
Hockey Junior AAA du Québec

Analyses/Prédictions - Saison 2006-07
Place aux séries de la LHJAAAQ
Michel Demers est congédié à Kahnawake
Analyses/Prédictions pour la saison 2005-06
Début de la 18e saison de la LHJAAAQ
L’Ontario en finale une 11e fois en 11 tentatives
Vivre l'expérience de la Coupe Fred-Page
Yarmouth s’assure d’une place en finale
Grosse victoire pour débuter la Coupe Fred-Page
Un mardi rempli de gros egos avant un gros tournoi
VAUDREUIL EST CHAMPION
Vaudreuil prend une sérieuse option sur la Coupe
Saint-Jérôme l’emporte en 2e prolongation
Victoire de 6-4 des Mustangs
Vaudreuil prend les devants 1-0 dans la série
Prédiction finale LHJAAAQ
Une soirée inoubliable à l’aréna de Saint-Jérôme
En route vers le quatuor sélect de la LHJAAAQ
Prédictions - 1e ronde
Loin d'être réglé dans le junior AAA
Du jamais vu comme parité
Le sprint
Une semaine d'enfer pour plusieurs joueurs
Les victoires passent par la route dans la LHJAAAQ
La LNAH lorgne du côté de Saint-Jérôme
Une ligue plus jeune et des forces mieux réparties
Finale LHJAAAQ: Prédictions
Demi finale: Prédictions
Quart de finale: Prédictions
Marc Bureau est sous haute surveillance
Bureau nie avoir menacé un officiel dans un resto
Huitième de finale 3 de 5: Prédictions
Analyse de la période de transactions
Plante = nouvelle mentalité à Terrebonne
Pronovost remplacé par Scotto à Valleyfield
François Guay est satisfait de ses Cougars
Valleyfield a une longueur d'avance
Chris Montgomery joint la LHJAAAQ par choix
Les Cougars encore une puissance du junior AAA
Toutes les équipes sont championnes...
2e séance de sélection fermée pour le junior AAA

Autres sections d'intérêt pour les amateurs de la LHJAAAQ

GardiManie
Classement des gardiens de la LHJAAAQ

Forum de discussions HockeyZonePlus
Discussions sur la LHJMQ
Discussions sur la LHJAAAQ

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!