Menu Principal
Aspect Affaires du Hockey
Hors-Jeu HockeyZonePlus!
Citations Amusantes
Place Rouge
Hockey Junior Majeur
LNAH
Junior AAA du Québec
Pot Pourri
GardiManie
Forum de discussions
Coin de la mascotte
Galerie de la Presse
Boutique Hockey
Crédits / Médias
English Version

Historique salarial de joueurs actifs et retirés de la LNH
(depuis  1989)
Entrez le nom de famille et cliquez sur  "Recherche" pour accéder à la base de données HockeyZonePlus

Stats de joueurs actuels et retirés
 (pro/mineur/amateur)
Entrez le nom de famille et cliquez sur "Recherche"pour accéder la base de données hockeydb.com

 

La LHJAAAQ - Une ligue plus jeune et des forces mieux réparties
par Serge Proulx
9 septembre 2004

La LHJAAAQ entreprend sa 17e saison et avant de passer à l’analyse des forces en présence, il est important de mentionner que le nombre de joueurs de 20 ans est à la baisse, que les jeunes auront beaucoup plus de place et que le talent de ces recrues est remarquable depuis le début des camps d’entraînement.

Il y aura possiblement un peloton de tête, un gros peloton du milieu et un faible peloton à la queue, mais en général, les forces risquent d’être assez équilibrées dans le circuit Morency.

Si l’an dernier, 56 points séparaient la première équipe au classement général, (Saint-Eustache) à la 12e formation (Ile Perrot), cette saison cet écart risque d’être moindre malgré l’arrivée de deux clubs de l’expansion, Québec et Joliette.

Du côté du l’Action du Cégep régional de Lanaudière à Joliette, le club sera compétitif à sa première saison, notamment avec les quatre joueurs de 20 ans dont Jonathan Villeneuve et l’acquisition du meilleur marqueur du circuit l’an dernier, Jonathan Dick qui jouait à Longueuil.

Pour ce qui est du Collège Sainte-Lawrence à Québec qui jouera ses matchs locaux à l’aréna Clément Boulanger situé sur la base militaire de Val Cartier, aucun joueur de 20 ans fait partie de l’alignement en ce début de saison et même si la campagne risque d’être assez difficile, ce nouveau club pourrait faire mieux que les Mustangs de l’Ile Perrot en 2003-2004. Pour ce faire, il devront obtenir plus de 9 victoires et plus de 24 points.

Cette saison, chaque équipe a la possibilité d’aligner quatre joueurs de 20 ans au lieu de trois comme lors des deux dernières saisons. Sur une possibilité de 52 joueurs de 20 ans à travers les 13 formations, jusqu’à maintenant en ce début de saison, 38 joueurs de 20 ans sont éparpillés dans les différentes équipes.

Si certains clubs ont une bonne qualité de joueur de 20 ans, il est facile d’observer que certaines équipes ont des troisièmes et des quatrièmes joueurs de 20 ans qui sont de calibre beaucoup moindres que les cinq dernières années dans le circuit.

Ce phénomène s’explique pour quelques raisons, mais l’une de ces nouvelles raisons est le recrutement du hockey semi-professionnel au Québec.

Depuis 18 à 24 mois, certaines équipes du sénior majeur appelées maintenant ligue semi-professionnel cette saison vont patauger dans les listes des équipes de hockey universitaires, notamment les Patriotes de l’U.Q.T.R. qui voit la tradition en danger car : « l’argent est plus fort que la police », dit la maxime.

À titre d’exemple cette saison, Pierre-Luc Émond qui a été sélectionné le joueur par excellence l’an dernier au hockey universitaire canadien a accepté l’offre de la nouvelle concession Trifluvienne de hockey senior.

Il va poursuivre ses études à l’U.Q.T.R., il va demeurer dans le même appartement, mais pour jouer dans une autre équipe qui va le rémunérer très grassement pour le faire. Il pourra poursuivre ses études, gagner beaucoup d’argent, faire ses paiements et les Patriotes perdent un joueur d’impact.

L’effet domino se poursuit. Pour survivre, les Patriotes, tout comme les Redmens de McGill et les Stingers de Concordia qui vivent des scénarios semblables à celui de Pierre-Luc Émond, font des offres à des joueurs du junior majeur qui sont retranchés des camps d’entraînement. Ces fameux joueurs retranchés du majeur vont jouer au hockey universitaire à 20 ans au lieu de faire comme ils l’ont toujours fait dans le passé, c’est-à-dire de venir dans le junior AAA.

Ce ne sont pas tous les joueurs de 20 ans, mais il y en a plusieurs. Ce qui donne que les vétérans joueurs de 20 ans sont en moins grands nombres et pour certains de moindre qualité dans le junior AAA et cela se produit au même moment que les dirigeants du circuit permettent aux équipes d’aligner un joueur de 20 ans de plus cette saison. Il faut également remarquer qu’il y a une équipe de plus cette saison dans le circuit.

En bout de ligne, le junior AAA se rajeunit un peu, les recrues auront plus de temps de glace et vont pouvoir s’améliorer plus rapidement. À moyen terme, quelle sera la conséquence direct pour le calibre du hockey junior AAA ?

Je ne s’aurais dire en ce moment car la situation pourrait se stabiliser éventuellement, mais une chose est certaine quand l’on assiste à ce scénario, nous pouvons nous demander pourquoi au Québec, nous avons des règlements différents que dans les autres provinces canadiennes. Nous sommes vraiment distincts dans cette portion du hockey.

Où je veux en venir en écrivant cela ? Je veux en venir aux joueurs de 15 et 16 ans surdoués des autres provinces qui jouent dans le junior AAA dès cet âge alors que nous ne pouvons le faire au Québec.

Si des surdoués pouvaient jouer dans la LHJAAAQ, la perte de qualité des joueurs de 20 ans serait moins importante pour le junior AAA. En ce moment avec cette nouvelle réalité « de l’effet domino », la LHJAAAQ se retrouve coincé en sandwich et cela est déplorable. Pour avoir observé des joueurs de 15 et 16 ans en Ontario lors des différentes Coupe Fred-Page, Duddley-Hewitt et de toutes les provinces lors de la Coupe Banque Royale au fil des ans, je peux affirmer qu’il y aurait des 20 ans qui seraient bons dans le circuit Morency au Québec.

KAHNAWAKE ET LACHINE ONT LE MEILLEUR GROUPE DE 20 ANS

Quand il est temps en début de saison de regarder les forces en présences, il y a plusieurs points qui entre en ligne de compte. L’un de ceux-là est la qualité des joueurs de 20 ans.

Cette année, deux clubs ont réellement un avantage à ce niveau et ce sont les Condors de Kahnawake dirigé par Stéphane Beaudin et les Maroons de Lachine de l’entraîneur Guy Guertin.

Les Condors ont le solide défenseur David Leroux et les attaquants, Maxime Cyr, Alexandre Tessier et Pierre-Luc Franche. Ce dernier a été acquis cet été des Braves de Valleyfield. L’entraîneur Beaudin le connaît bien car il l’a dirigé en 2002 à Valleyfield lorsque les Braves ont gagné la Coupe. Pour ce qui est de Maxime Cyr, les Condors l’ont rapatriés de l’Ouest canadien.

Du côté des Maroons, le défenseur Philip Levine et les attaquants Cédrick Duhamel, Mathieu Beauchamps et Sébastien Lapierre forment ce quatuor de choix. Le gardien Keven Telmosse sera de retour tout comme le défenseur Maxime Cuerrier. Les équipes adverses devront également surveiller Richard Théberge et le défenseur recrue issu des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, Omar Pacha.

Une équipe risque également de faire tourner les têtes et elle vient de déménager de l’Ile Perrot à Vaudreuil en raison d’un conflit important pour la construction d’un amphithéâtre moderne dans l’ouest de l’Ile de Montréal. Les Mustangs alignent notamment Jason Vaillancourt, Pierre-Luc Faubert, Yan Moniqui, Ricardo Tabet et Danny Schwartz qui seront les leaders de cette formation. Les Mustangs pourraient devenir une équipe de haut de peloton cette saison.

Du côté de Saint-Jérôme, les Panthères seront coriaces comme à chaque année et Jean-Christophe Robitaille, leur premier choix au repêchage pourrait devenir assez rapidement la coqueluche des amateurs à l’aréna Melançon. Les Panthères auront une défensive expérimentée avec le retour de plusieurs joueurs dont Nicolas Villeneuve, Nicolas Dumoulin, Renaud Lafantaisie et Shawn Hattem alors que l’offensive va reposer sur Frédéric Jean, Patrick Provencher, Bryan Trudel, Nicolas Meilleur, Jean-René Forget et Joël Brière qui est revenu de Valleyfield après la dernière saison suite à l’entente du 10 janvier dernier entre les deux équipes.

Le Titan du Collège Laflèche sera également une équipe à surveiller. Dirigé par Robert Dubuc qui a conduit les Gladiateurs de Saint-Eustache au championnat du calendrier régulier l’an dernier, le Titan a réussi à se bâtir un alignement plus compétitif cette saison. Yannick Berthold, Jean-François Roux, Simon-Pierre Sauvé et Guillaume Trudel seront les joueurs de 20 ans. Cette formation qui a toujours servi le Titan d’Acadie-Bathurst va le faire encore, mais à un niveau moindre. Cela veut donc dire qu’ils seront un peu plus compétitif.

Pour ce qui est des Braves de Valleyfield, l’équipe championne des dernières séries pourra compter sur une défensive expérimentée avec le retour de quatre vétérans défenseurs François Gauthier, Mathieu Lalonde, Frédéric Gariépy, Mathieu Laberge et du vétéran gardien de but, Jonathan Laniel. Au niveau de l’attaque, le noyau est composé de Vito Contino, Éric Ouellette, David Besner, Kevin Plante et la recrue de 17 ans, Jean-Sébastien Breton qui sera à surveiller. Le retour derrière le banc de Stéphane Scotto qui a gagné trois Coupe du Président en quatre ans et demie derrière le banc de l’équipe est également à souligner.

En parlant d’entraîneur d’expérience, celui des Cobras de Terrebonne est de cette trempe. Il sera derrière le banc de cette équipe pour une deuxième année consécutive. il avait dirigé Contrecoeur pendant six ans auparavant. Il aura à sa disposition Éric Fournier, David Franc, Daniel Pharand et Maxime Laramée qui seront âgés de 20 ans. L’acquisition du défenseur Keyven Bourgeois du Titan de Trois-Rivières sera très bénéfique à cette formation. Il y a également l’arrivé de Bobby Mazerolle qui aura de bonnes répercussions sur l’offensive de l’équipe. Dans les dernières semaines, les dirigeants des Cobras ont pris une décision importante alors qu’ils ont décidé de ne pas aligner Jonathan Losier, le meilleur gardien de la Ligue l’an dernier et le joueur le plus utile à son équipe. Les Cobras ont été l’équipe la plus disciplinée l’an dernier dans le circuit et il est évident que cette particularité est une force.

À Longueuil, la composition de l’équipe ressemble aux moules des trois dernières saisons. Une formation qui regorge de belle force et qui joue bien en saison régulière, mais qui s’effondre en série. En 2002, ils avaient l’équipe pour tout balayer, ils ont perdu en finale, en 2003, ils avaient une formation bien nantie et ils ont perdu en finale alors que l’an dernier, ils n’ont pas veillé tard au printemps avec quatre défaites en autant de match face à Coaticook en quart-de-finale. Le Collège Français va aligner le gardien Simon Daoust qui jouait à Saint-Eustache l’an dernier. Une dizaine de vétéran seront de retour et l’équipe sera possiblement au milieu du peloton.

Pour ce qui est des équipes de l’Estrie, elles seront compétitives et possiblement dans le milieu du peloton. Tout d’abord, les champions de 2003, les Cougars du Collège Champlain de Sherbrooke seront dirigés par Judes Vallée, anciennement des Tigres de Victoriaville de la LHJMQ. Sylvain Laflamme qui est le grand manitou de cette organisation a su se relever après le départ de Stéphan Lebeau. L’an dernier, ils ont connu, avec raison, une saison plus difficile suite à leur championnat au printemps précédent, mais cette année, Laflamme a convaincu Sylvain Lefebvre de se joindre à l’équipe à titre de directeur-gérant et assistant entraîneur. L’ancien défenseur de la Ligue nationale sera un atout pour cette organisation. Vincent Riendeau, ancien gardien de la LNH est de retour à titre d’entraîneur des gardiens de but pour une troisième année. Les Cougars devront compenser pour la perte de Greg Moore, Alexandre Gagné et Mathieu Saint-Onge, qui ont quitté pour d’autres ligues junior A au Canada.

À Coaticook, les Frontaliers ont nommé Patrick Joncas à titre d’entraîneur-chef pour remplacer Pierre Cliche. Le nouvel entraîneur pourra miser sur les vétérans Charles-Philippe Giguère, Jonathan Chicoine, Alexandre Carignan et Jeff Cotton. Les Frontaliers seront relativement jeunes alignant seulement quatre joueurs de 19 ans, huit de 18 ans et six de 17 ans. Les Frontaliers ont terminé septième l’an dernier au classement général et à première vue, ils ne pourront guère faire mieux cette saison. Par contre, ils ont quand même l’opportunité de jouer dans une division moyenne avec Sherbrooke, Trois-Rivières et Québec. Ils pourraient bien tirer leur épingle du jeu lors de certaines séquences.

Si l’on regarde les champions défendant, les Gladiateurs de Saint-Eustache, ce club est pratiquement en reconstruction. Ils ont échangé plusieurs joueurs et ils ont trois joueurs de 20 ans en ce début de saison, Jean-Pierre Morin, Scott Bérish, acquis de Vaudreuil et Christian Lantin, le gardien qu’ils ont acquis du Titan. Ce dernier risque de voir beaucoup de caoutchouc. Les Gladiateurs ont un nouvel entraîneur-chef en l’occurrence Robert Desjardins. Il est évident que ce club ne pourra répéter son exploit de l’an dernier, mais leurs adversaires devront être prêt pour les affronter car ils vont vendre chèrement leur peau.

Une équipe a fermé les livres après 11 ans dans le circuit junior AAA, les Éperviers de Contrecoeur. En revanche, la Ligue a deux nouveaux « joueurs », Joliette et Québec.

L’Action du Collège Lanaudière de Joliette permettra à cette ville de retrouver une équipe majeure après une saison sans hockey majeur. La dernière concession junior AAA ayant évolué à Joliette est celle du National en 1999-2000. L’équipe de cette belle ville de hockey aura notamment Jonathan Villeneuve comme joueur de 20 ans. Cette nouvelle équipe dirigée par Dominique Ducharme, ancien joueur du National et des belles années de cette concession aura également le privilège d’alignement le meilleur marqueur de la dernière saison dans le circuit, Jonathan Dick. Pour un club d’expansion, il est évident que c’est un plus. Joliette risque d’avoir une bonne première campagne. Ils ne seront pas la pire équipe du circuit.

Finalement, du côté des Lions du Collège St-Lawrence de Québec, ils ont copié un peu le système à Sherbrooke, mais à leur première saison, ils n’auront la même équipe que les Cougars. Au moment de débuter la saison, ils n’ont aucun joueur de 20 ans dans l’alignement et plusieurs joueurs sans expérience dans le circuit. La dernière fois que la Ville de Québec a eu une formation dans le circuit fut en 1996-1997 alors que les Élans de Charlesbourg jouait à l’Arpidrome. La formation de Québec sera dirigée par André Côté et il sera intéressant de voir s’ils pourront surpasser la fiche de 9 victoires des Mustangs de l’Ile Perrot de l’an dernier. Un beau défi pour eux.

Si l’on regarde les prédictions pour la prochaine saison, je pense qu’il y a tellement de facteur qui entre en ligne de compte que de sélectionner un rang de un à treize serait assez difficile en considérant que lors de la date limite des transactions du 10 janvier, plusieurs équipes changent d’allure.

Par contre, des prédictions sont possibles pour les cinq premières équipes, le peloton du milieu et celui de la queue. À ce jeu, je me risque, bien que toute est possible.

Parmi les cinq premières équipes, Lachine, Kahnawake, Saint-Jérôme, Vaudreuil et Valleyfield devraient y être. Dans le peloton suivant, je vois Sherbrooke, Terrebonne, Longueuil et Trois-Rivières et finalement Coaticook, Saint-Eustache, Joliette et Québec devrait fermer la marche. Je n’ai pas placer les clubs en ordre, mais je pense, sans vouloir être méchant que Lachine ou Kahnawake vont terminer premier alors que Québec devrait terminer dernier.

Avant de terminer, je veux mentionner que Saint-Jérôme sera possiblement confirmé dans les prochains jours comme équipe hôte de la Coupe Fred-Page au Québec en 2007. Ce serait une première qu’un club se voit octroyer cette classique aussi tôt. Pour vous donner un exemple, l’équipe hôte pour la Ligue Centrale de l’Ontario l’an prochain n’est pas encore connue. Les gens des Panthères auraient deux ans et demie pour préparer ce prestigieux événement advenant que l’annonce soit officialisée.

Bonne saison à tous et espérons que les joueurs vont s’inspirer de Martin Saint-Louis qui a joué dans cette ligue il y a 11 ans.

Copyright © 2004 - Serge Proulx - Tous droits réservés.

Autres articles
Hockey Junior AAA du Québec

Analyses/Prédictions - Saison 2006-07
Place aux séries de la LHJAAAQ
Michel Demers est congédié à Kahnawake
Analyses/Prédictions pour la saison 2005-06
Début de la 18e saison de la LHJAAAQ
L’Ontario en finale une 11e fois en 11 tentatives
Vivre l'expérience de la Coupe Fred-Page
Yarmouth s’assure d’une place en finale
Grosse victoire pour débuter la Coupe Fred-Page
Un mardi rempli de gros egos avant un gros tournoi
VAUDREUIL EST CHAMPION
Vaudreuil prend une sérieuse option sur la Coupe
Saint-Jérôme l’emporte en 2e prolongation
Victoire de 6-4 des Mustangs
Vaudreuil prend les devants 1-0 dans la série
Prédiction finale LHJAAAQ
Une soirée inoubliable à l’aréna de Saint-Jérôme
En route vers le quatuor sélect de la LHJAAAQ
Prédictions - 1e ronde
Loin d'être réglé dans le junior AAA
Du jamais vu comme parité
Le sprint
Une semaine d'enfer pour plusieurs joueurs
Les victoires passent par la route dans la LHJAAAQ
La LNAH lorgne du côté de Saint-Jérôme
Une ligue plus jeune et des forces mieux réparties
Finale LHJAAAQ: Prédictions
Demi finale: Prédictions
Quart de finale: Prédictions
Marc Bureau est sous haute surveillance
Bureau nie avoir menacé un officiel dans un resto
Huitième de finale 3 de 5: Prédictions
Analyse de la période de transactions
Plante = nouvelle mentalité à Terrebonne
Pronovost remplacé par Scotto à Valleyfield
François Guay est satisfait de ses Cougars
Valleyfield a une longueur d'avance
Chris Montgomery joint la LHJAAAQ par choix
Les Cougars encore une puissance du junior AAA
Toutes les équipes sont championnes...
2e séance de sélection fermée pour le junior AAA

Autres sections d'intérêt pour les amateurs de la LHJAAAQ

GardiManie
Classement des gardiens de la LHJAAAQ

Forum de discussions HockeyZonePlus
Discussions sur la LHJMQ
Discussions sur la LHJAAAQ

Copyright © 1999-2007 - HockeyZonePlus.com - Tous droits réservés.
Toute reproduction, complète ou partièle, interdite sans le consentement écrit de HockeyZonePlus.com
Commentaires, questions et suggestions?  Contactez nous!