HockeyZone
HockeyZonePlus.com

Michel Mongeau
Accueil ] Finances ] Hockey Junior Majeur du Québec ] GardiManie ] Citations ] Mascotte ] Place Rouge ] Puckerings ] Galerie Presse ] Cartoon ] Hors Jeu! ] Hockey Snacks ] Boutique ] Crédits/Médias ]

     
 
Autres entrevues:

Bruce Crowder
Dean Chynoweth
Michel Mongeau
Curt Bennett
Vincent Riendeau

 

Michel Mongeau

Michel Mongeau a évolué dans la ligue internationale de hockey pendant 11 où il a été un des meneurs à l'attaque de son équipe et de la ligue. En plus de gagner de nombreux trophés individuels, il a remporté la Coupe Turner avec Peoria au début des années 90. Il a aussi joué une cinquantaine de parties dans la LNH avec les Blues de St-Louis et le Lightning de Tampa Bay. Au début décembre 1999, dans une interview avec François Coulombe, de HockeyZonePlus, il nous parlait de sa carrière au hockey.

HockeyZonePlus - Depuis quand joues-tu en Europe?
Michel Mongeau - J'ai joué 9 parties, en février 1999, pour Asiago en Italie. J’ai été là seulement un mois. Le temps d’une petite vacance. Depuis septembre 1999, je joue pour Bienne, en Suisse, dans la ligue B. Il y a 10 équipes dans la ligue. On joue 2 parties par semaine pour une saison de 36 matches.

HockeyZonePlus - Comment se fait l'adaptation au hockey Européen?
Michel Mongeau - C’est difficile. J’ai de la difficulté à m’adapter au style européen. Parfois les journées sont longues...

mongeau.gif (17035 bytes)


FICHE
Saison  Équipe      Lig   PJ   B   A PTS PUN
1982-83 Laval       LHJMQ 24   4   6  10   2

1983-84 Laval       LHJMQ 60  45  49  94  30
1984-85 Laval       LHJMQ 67  60  84 144  56
1985-86 Laval       LHJMQ 72  71 109 180  45
1986-87 Saginaw     IHL   76  42  53  95  34
1988-89 Flint       IHL   82  41  76 117  57
1989-90 Peoria      IHL   73  39  78 117  53
1989-90 St.Louis    LNH    7   1    5   6   2
1990-91 Peoria      IHL   73  41  65 106 114
1990-91 St.Louis    LNH    7   1    1   2   0
1991-92 Peoria      IHL   32  21  34  55  77
1991-92 St.Louis    LNH   36   3  12  15   6
1992-93 Milwaukee   IHL   45  24  41  65  69
1992-93 Halifax     AHL   22  13  18  31  10
1992-93 Tampa Bay   LNH    4   1   1    2   2
1993-94 Peoria      IHL   52  29  36  65  50
1993-94 Cornwall    AHL    7   3  11  14   4
1994-95 Peoria      IHL   74  30  52  82  72
1995-96 Peoria      IHL   24   5  17  22  24
1996-97 Detroit     IHL   31  12  11  23  30
1996-97 Phoenix     IHL   16   4  10  14   8
1996-97 Milwaukee   IHL   31   6  19  25  29
1997-98 Quebec      IHL   34   5  12  17  18
1997-98 Manitoba    IHL   43  12  22  34  24
1998-99 Joliette    LHSPQ 23  25  26  51
1998-99 Asiago      Italie 9
1999-00 Bienne      Suisse


Date de naissance: 9 février 1965
Lieu de naissance: Ile des Soeurs, Québec

HockeyZonePlus - As-tu commencé à planifier ta retraite du hockey?
Michel Mongeau - Je vais surement composer avec la situation quand j'y arriverai. C’est une réalité qui est toujours dure à affronter.

HockeyZonePlus - Quel genre de lien penses-tu avoir avec le hockey en général après ta retraite? As-tu l’intention de rester dans le domaine en tant qu’entraineur, dépisteur, etc?
Michel Mongeau - Mon lien avec le hockey en sera un en tant que spectateur.

HockeyZonePlus - Que considères-tu être le fait saillant de ta carrière?
Michel Mongeau - Gagner la Coupe Turner (championnat des séries de la LIH) en 1991 avec Peoria dans la ligue internationale.

HockeyZonePlus - Que considères-tu être les moments les plus difficiles de ta carrière de hockey?
Michel Mongeau - Les échanges ainsi que la pression qu'on exerce sur les joueurs étrangers en Europe.

HockeyZonePlus - Tu as joué pour différents instructeurs. Selon toi, qu'est-ce que ça prend pour être un bon entraineur?
Michel Mongeau - Ca prend un bon jugement ainsi qu’une bonne communication avec les joueurs.

HockeyZonePlus - En 91-92, après 4 ans dans la IHL, tu as eu l’opportunité de jouer une demi saison dans la LNH avec les Blues de St-Louis. Comment a été l'expérience dans la LNH pour toi?
Michel Mongeau - Trop courte! C'était un rêve devenu réalité pour moi.

HockeyZonePlus - Peux-tu nous parler de l'incident qui s’est produit dans la IHL, au milieu des années 90, avec Chris Tamer?
Michel Mongeau - Je me dirigeais vers le but et j'ai arrêté de patiner pour faire une feinte. C'est là que Tamer m'a rattrapé et m’a frappé par derrière avec un double-échec. Je suis tombé tête première contre un poteau des buts et j'ai subi 7 fractures au visage: la mâchoire supérieure, la joue gauche, le nez et les deux arcades sourcilières. J’ai maintenant 3 plaques de métal au visage. La réhabilitation a été très difficile et très douloureuse. J’ai eu la mâchoire brochée pendant 1 mois et mon visage était très sensible. Manger avec une paille est toute une aventure et un bon régime amaigrissant... J'ai eu besoin de 10 mois avant de revenir au jeu et cette blessure a énormément changée mon jeu.

HockeyZonePlus - Comment se sont déroulées les procédures judiciaires contre Chris Tamer? Est-ce qu'il y a eu de la pression de la part de ton équipe, de la ligue et de l'association des joueurs pour que tu laisses tomber les procédures?
Michel Mongeau - Au premier procès, il n’y a pas eu de résultat parce qu’une ‘femme forte’ faisant parti du jury a fait pencher la balance pour un ‘mis-trial’. Lors du deuxième procès, le jury s’est prononcé en ma faveur mais a aussi décidé que l’incident avait été accidentel. C’est à rien y comprendre. J’ai donc eu aucun dédommagement et mon avocat s’est endetté de $60,000.

Au début, je n’ai subi aucunes pressions pour laisser tomber les poursuites. Mais par la suite, j’en ai eu. Les instructeurs et joueurs sont venu témoigner au premier procès mais ne sont pas venu au deuxième. Il y a eu des pressions sur les instructeurs et, en ce qui concerne les joueurs, on ne pouvait pas les forcer à témoigner et c’était l’été.

HockeyZonePlus - Qui était ton idole de jeunesse au hockey?
Michel Mongeau - Guy Lafleur et les Canadiens. Ensuite, Wayne Gretzky.

HockeyZonePlus - Dans ta carrière de 11 ans dans la IHL, tu as accomplis différents exploits (Equipes d'étoiles, meilleur compteur de ton équipe, etc.) et gagné différents trophés (Coupe Turner, Ironman Award, Trophée Bud Poile, Trophée Longman, Trophée Lamoureux, Trophée Gatschene, etc). Quel exploit où trophée a été le plus marquant où celui qui t'as donné le plus de satisfaction?
Michel Mongeau - Surement de remporter la Coupe Turner. L'adrénaline et le feeling pendant le dernier match étaient incroyable.

HockeyZonePlus - Lors de la dernière partie de la saison régulière que Mario Lemieux a joué dans le junior, à Laval, il devait marquer 11 points pour battre un record de la ligue. Au grand délire de la foule, il avait réussi l'impossible dans une victoire écrasante des Voisins. Tu étais un coéquipier de Lemieux. Quels sont tes souvenirs de l’événement?
Michel Mongeau - Il lui manquait 3 buts pour égaler le nombre de buts en une saison établit par Guy Lafleur. Tout le monde était au courant et savait qu'avec Mario, tout était possible. Mario a marqué 6 fois en plus de récolter 5 passes. Incroyable! Il a même réussi à faire compter Michel Bourque, notre fier à bras. Mario n'avait pas vraiment besoin de notre aide, quand il était décidé à jouer, il était impossible à arrêter.

HockeyZonePlus - Ton opinion sur la nécessité des policiers/goons au hockey?
Michel Mongeau - Les policiers ont toujours fait parti du hockey et le seront probablement encore longtemps. Je ne suis pas contre en autant qu'on joue toujours à l'intérieur des règlements. Quand tu as un homme fort qui connait son rôle et qui peut jouer, ça peut être sécurisant pour les coéquipiers.

HockeyZonePlus - Lors de tes 2 dernières saisons dans la IHL, tu as évolué pour 5 équipes différentes. Comment as-tu vécu ça?
Michel Mongeau - Difficilement. Je n'aime pas les changements et les échanges pour moi ont toujours été difficiles. De plus, durant cette période, j'ai été opéré 2 fois (au genou et pour 4 hernies à l'estomac) et ces blessures ont nuisaient à mon rendement. Les équipes n’étaient pas satisfaites de mon rendement et n’avaient pas la patience de me laisser me remettre de mes blessures. C’était très très frustrant.

HockeyZonePlus - Est-ce qu'il y a un moment cocasse s'étant produit pendant ta carrière de hockey que tu peux nous raconter?
Michel Mongeau - J’en ai aucun en tête me concernant présentement. Par contre, il y a un joueur qui jouait à Cape Breton dans la Ligue Américaine qui avait été rappelé par les Oilers d’Edmonton. C'était la première fois qu’il allait dans la LNH et il était très excité. Trois jours plus tard, la direction des Oilers d’Edmonton contactait celle de Cap Breton pour savoir où était le joueur en question et les gens de Cape Breton en avaient aucune idée. Le lendemain le joueur se pointe à Edmonton. Il ne savait pas qu'il avait un billet d'avion et avait conduit en voiture pendant 4 jours pour se rendre à Edmonton! Les conneries qu'on peut faire quand on est une recrue...

 

NHLHockeyJerseys.com
NHLhockeyjerseys.com, une division de Sports Buff. Prix en $ CDN. Expéditions de Montréal.

Copyright © 1999-2003 - François Coulombe - Tous droits réservés.
Commentaires, questions et suggestions? Contactez nous!